.:.Chronique.:.

Pochette

Von Spar

Foreigner

[Italic Recordings::2010]

|01 Scotch & Chablis|02 You Can Shake Down On My Settee Tonight|03 trOOps|04 I Can't Stand The Grain|05 Collecting Natural Antimatter|06 HyBoLT|07 /\ (Lamda)|08 Daddy Longlegs|

Nous en étions donc resté à A.Xaxapoya, disque composé de deux morceaux faisant écho au krautrock et à la musique minimaliste. On avait applaudit logiquement, sans faire d'histoires, reconnaissant Von Spar comme une formation à suivre de prêt. Le marquage à la culotte est toujours de rigueur trois ans après. Cependant, ceux qui s'attendaient à avoir une réplique de A.Xaxapoya en seront pour leur frais. En effet, Foreigner, s'il a toujours des relents krautrock, n'est pas dans la sphère d'un Can ou d'un Neu! mais plus dans la direction d'un Tangerine Dream, un Conrad Schnitzler tout en rajoutant des touches de pop électro new wave à la douce froideur et de Talking Heads (TrOOps). La différence est de taille et Von Spar apparait de plus en plus comme un groupe qui explore les exploits musicaux germaniques des années 70 en débordant sur les 80's. Mais comme tout allemands qui se respectent les Von Spar agissent avec méthode, application et une réelle créativité. C'est ce qui fait que Foreigner est un bel album même s'il surprend par rapport à son prédecesseur. Von Spar évolue, se veut plus souple et montre un visage résolument ouvert. Sur les huits morceaux que propose Foreigner on voit bien que le groupe ne laisse rien au hasard et qu'il agit avec une totale liberté. Voilà donc un disque aéré, épique, spatial qui confirme que, malgré sa confidentialité, Von Spar est l'une des meilleures formations du moment.

Le problème c'est que des groupes comme Von Spar, dans l'absolu, ce n'est pas vraiment ce qui manque. Le réel souci c'est qu'on ne leur accorde pas tout l'intérêt qu'ils méritent. C'est sans doute enfoncer une porte ouverte ce que je dis là parce que le même constat aurait pu être fait il y a 10, 20 ou 30 ans. Rien ne change ou si peu. Pour autant cela n'empêche pas Von Spar de persévérer et d'opérer sa mue à chaque album. Plus synthétique que jamais, lorgnant même par moment vers Vangelis ou Pink Floyd (Collecting Natural Antimatter), notre combo ne propose rien de spécialement neuf mais, tout simplement, une musique irréprochable, volubile et progressive au potentiel conséquent. On aurait très bien pu voir ce disque sortir sur Tigersushi ou sur Lo Recordings que cela n'aurait étonné personne. En tout état de cause Von Spar est, comme quelques comparses, en train de remettre au goût du jour le krautrock dans toutes ses formes et ce avec les sonorités d'aujourd'hui. Quant à savoir si c'est mieux, c'est le genre de querelle entre les nouveaux et les anciens auquelle je ne préfère pas prendre part.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 28-07-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/vonspar

?>