.:.Chronique.:.

Pochette

Fenn O'Berg

In Stereo

[Editions Mego::2010]

|01 Part III|02 Part IV|03 Part V|04 Part I|05 Part VII|06 Part VI|

Longtemps on a cru que The Magic Sound Of Fenn O'Berg et The Return Of Fenn O'Berg n'auraient pas de successeur. D'ailleurs après leur premier album on pensait aussi que ce ne serait qu'un one shot. Christian Fennesz, Jim O'Rourke et Peter Rehberg nous font mentir et reviennent avec un troisième disque inespéré. Si la nouvelle est plutôt bonne elle n'a pas été au goût de tous. Il y en aura pour dire que In Stereo est le disque de trop et que le trio aurait du se contenter de leur deux premiers essais. La chose est sans doute facile à dire mais comment résister à une telle réunion même s'il n'ont plus rien fait ensemble depuis neuf ans ? Par respect pour les trois artistes et au vu de leurs parcours, on se doit tout de même de ne pas prendre ce disque à la légère. Enregistré en une semaine au Studio GOK Sound à Tokyo, la triplette magique s'est immergé dans un monde digital et analogique où les instruments classique (guitare, piano, basse, piano et percussion) trouvent tout à fait leur place. C'est le contrat. Un contrat qui a changé par rapport à ce qui avait été fait auparavant où tout n'était que samples, expériences aléatoires et désarticulées. Ici on rajoute des apports plus organiques et un peu plus de structure. Sur ce dernier point ce n'est pas qu'elle était inexistante sur leurs précédents efforts mais sur In Stereo on sent la chose plus évidente. Enfin, évidente pour qui à l'oreille exercée à ce genre de musique plutôt âpre et parfois un peu rigide.

Car oui, In Stereo est sans doute le disque le plus sérieux de Fenn O'Berg. The Magic... et The Return... était souvent apparu comme des exercices récréatifs, ce qui n'enlevait à leurs qualités premières. Ici, le trio semble plus investi, décidé à aller plus loin dans l'expérimentation électronique, faisant fusionner chaque talents particuliers en un tout qui se veut aussi abrasif qu'organique. La question qui se pose est de savoir si Fenn O'Berg n'est il pas en train de rentrer dans le rang et si In Stereo est-il un disque opportuniste ? Avec Fenn O'Berg on ne sera définitivement pas dans la normalité électronique et encore moins dans le banal. Les textures qu'elles soient instrumentales, glitch, environnementales ne sont jamais employées dans un cadre qui laisseraient entendre que nous sommes de quelque chose d'ordinaire. In Stereo cultive donc une certaine différence, loin des lieux communs. Difficile d'accès, il est de ces disques qui nécessite des écoutes répétées pour en saisir toutes les nuances. Si on pouvait douter de la sincérité des retrouvailles des trois hommes, In Stereo prouve que Fenn O'Berg n'a rien perdu de sa veine créatrice et que après neuf années de silence ce super groupe continue à évoluer dans le bon sens.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 20-07-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/editionsmego

?>