.:.Chronique.:.

Pochette

Angus & Julia Stone

Down The Way

[Discograph::2010]

|01 Hold On|02 Black Crow|03 For You|04 Big Jet Plane|05 Santa Monica Dream|06 Yellow Brick Road|07 And The Boys|08 On The Road|09 Walk It Off|10 Hush|11 Draw Your Swords|12 I'm Not Yours|13 The Devil's Tears|

Si on vous pose la question de savoir quelle est la dernière petite sucrerie à la mode vous pourrez répondre sans trop vous tromper Angus & Julia Stone. Ce duo filial australien est en train de se faire une belle place au soleil avec ce second disque qui enfile les douces mélodies comme on mange du pop-corn au cinéma. Dans cette veine pop-rock-folk bien propre Angus et Julia Stone ont de sérieux atouts à faire valoir. Alors que tout le monde était passé à côté de leur premier album (A Book Like This), Down The Way semble avoir les faveurs de la majorité. Que nous vaut ce revirement ? C'est toujours la même histoire. Un peu de chance, une bonne campagne promotionnelle, séduire les gens qu'il faut et, surtout, les convaincre. C'est le nerf de la guerre. L'artistique dans tout cela ? Coup de bol, Down The Way n'est pas une infecte bouse à la Yodelice. Un peu plus sophistiqué, habités par une douce intimité, on sent les deux australiens presque timides, à peine sortis de l'adolescence et marqués par une naïveté magique. Ces Stone là, à défaut de rouler (oui, je sais, elle était facile) semblent être en appesenteur, flottant sans se soucier de ce qui peut se passer autour d'eux. Dans leur propre bulle, le frère et la soeur nous confient et nous convient à partager leur sérénité.

Car c'est bien de cela dont il s'agit. Un disque serein que l'on écoute calmement installé dans un rocking chair. On pourra bien dire que Down The Way est un disque convenu, convenable, bien tiré à quatre épingle, que Julia a une voix aussi enfantine et aussi agaçante que l'horripilante Coeur de Pirate, les faits sont là. On se laisse facilement bercer (berner ?) par les ritournelles du duo. Il n'y a pas vraiment de mal à cela. Angus et Julia Stone maîtrisent leur sujet, c'est évident. Voilà donc un disque facile à l'écoute, voluptueux, léger, émotif et qui n'a d'autre vocation que de mettre en exergue une couleur sonore et mélodique qui ne serait pas fatalement celle réalisé par tous les requins de la profession. Alors oui, ces jeunes gens commencent à jouer à guichets fermés, oui, Down The Way reçoit tous les lauriers de la presse, oui, on peut trouver cela complaisant car il y a bien mieux ailleurs mais ce disque apparait de plus en plus comme un délice coupable. Pas assez radical pour être adoubé par les pires intégristes musicaux mais pas vraiment non tourné vers le pire format commercial, Down The Way trouve un juste milieu qui satisfait manifestement le plus grand monde. Tout le monde ne réussit pas dans ce genre d'exercice. Angus & Julia Stone, eux, ont passé l'exament haut la main.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-06-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/angusandjuliastone

?>