.:.Chronique.:.

Pochette

Arrs, The

Héros Assassin

[Season Of Mist::2009]

|01 L'empire, la femme, la mort|02 Cannibale|03 Nihil est in homine|04 Héros assassin|05 Sacrifice |06 Martyres|07 Sombre univers|08 Vengeance|09 L'emprise|10 Seul contre tous|11 Le ciel des uns est l'enfer des autres|12 Ma miséricorde|

Voilà un groupe français qui fait ses preuves depuis une douzaine d’années et quelques albums en qui je crois. Un metalcore comme on en connaît peu, une voix death des plus puissantes, une technique musicale assurée, bref, un mélange qui défouraille dès la première écoute.

A dire vrai, je ne sais même pas quoi vous dire à part de vous procurer cette merveille qui ne cesse d’émerveiller un peu plus mon oreille à chaque morceau ! La voix caverneuse et enragée de Nico est un pur bonheur, tout comme il est bon d’entendre des paroles en français avec quelques touches anglophones (oui, j’y tiens à notre si belle langue), ainsi qu’une voix claire assurée et mélodieuse, sans pour autant tomber dans une mièvrerie nauséabonde. Vincent à la batterie n’est pas en reste, gérant parfaitement son instrument et donnant par ce moyen un rythme effréné qui fera remuer la tignasse d’un grand nombre d’entre nous férus de ce genre musical. Les riffs sont un mélange de violence et de douceur mélancolique, selon les passages et les titres, qui structurent parfaitement cet opus. Je donnerais une note toute particulière à l’intro symphonique qui est une parfaite mise en bouche avant d’attaquer le plat de résistance bien agressif.

The Arrs nous emmène dans un lieu sombre et angoissant tout en nous permettant de reprendre notre souffle dans des zones un peu plus posées. On en redemande !

note : 8

par Sharly, chronique publiée le 28-06-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/thearrs

?>