.:.Chronique.:.

Pochette

Mademoiselle Caro & Franck Garcia

Left

[Buzzin' Fly Records::2010]

|01 Opening|02 From The Shadow|03 Everything Must Change|04 Pale Christmas|05 Soldiers|06 Faith|07 Drive|08 Smile|09 Fly|10 On My Own|11 The First Time|

Ah, c'est sur, ce ne sont pas des sex-symbols. A les voir comme ça, ils n'ont rien de très rock'n'roll mais cela ne les empêche pas de faire des disques savoureux. Le premier, Pain Disappears, avait pu étonner le peu de monde qui avait eu la chance de l'écouter. Ce nouvel opus semble avoir eu un peu plus d'écho. On ne va pas s'en plaindre car dans la branche pop électronique le duo français, sans faire de grosses étincelles, sait manier l'art de la mélodie et de la production. Mademoiselle Caro et Franck Garcia évitent la sophistification et se dirigent vers des plaisirs plus simples mais, à l'évidence, nettement plus efficaces. Hébergés par le label de Ben Watts (Everything But The Girl), on ne s'étonne pas vraiment de cette approche souple et rafraichissante de la pop de la part des deux français. D'un bout à l'autre de l'album, on assiste à un bel exercice de style qui consiste à rééditer sur chaque morceau une pop synthéthique oxygénée, vivante mais jamais exubérante et qui, parfois, rêve à des formats plus rock'n'roll (Drive). Leur musique est posée, se regarde peut-être un peu le nombril mais on ne peut pas dire qu'elle agace car elle n'est jamais hautaine. Left est un album tout en humilité qui ne cherche aucunement à bousculer la concurrence. Ainsi, on peut prendre Left tel qu'il est, sans à priori, sans efforts particuliers tout en sachant pertinement qu'il n'y a aucun chef d'oeuvre derrière tout cela. Juste un travail bien fait.

Pour autant, doit-on se contenter de cela ? A vrai dire, on le peut parfaitement. Nous ne sommes pas obligé de chercher à tout prix la perle rare, le bijou unique qu'on pourrait chérir toute notre vie. Left est sans doute loin de tout cela mais il remplit bien son office et quand bien même on risque d'en avoir un souvenir diffus, sur le moment, on se dit qu'il y a là matière à se satisfaire pendant un petit moment. Il n'y a rien à regretter, ni même à avoir honter d'aimer ce disque. Et il n'y aura aucument besoin non plus de l'écouter en cachette. Mademoiselle Caro et Franck Garcia ont l'expérience pour eux. La première a été pendant quelques années Dj au Rex Club alors que le second a beaucoup travaillé pour les autres dans le mileu de la pop. Enfin quand on compte parmi ses fans Ivan Smagghe et qu'on reçoit le soutien de Damian Lazarus on peut légitimement avoir un peu de considération pour ce duo. Left n'est pas un disque décevant. Il est tout son contraire.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 27-06-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/mllecarofranckgarcia

?>