.:.Chronique.:.

Pochette

Crystal Castles

s/t

[Fiction::2010]

|01 Fainting Spells|02 Celestica|03 Doe Deer|04 Baptism|05 Year Of Silence|06 Empathy|07 Suffocation|08 Violent Dreams|09 Vietnam|10 Birds|11 Pap Smear|12 Not In Love|13 Intimate|14 I Am Made Of Chalk|

On avait bien cru que la plaisanterie avait assez duré. De Crystal Castles on n'entendait plus vraiment parler. Après avoir créé le buzz avec des morceaux comme Alice Practice ou Crimewave, le duo de Toronto avait suscité un scandale à la suite d'une accusation de plagiat. Tout cela avait finit par se tasser et on pouvait bien penser allait retomber dans le pire des anonymats et lâcher prise. Il n'en est rien. Crystal Castles est toujours présent et nous en remet une couche histoire de nous prouver que leur premier album n'était pas un accident. Je dois bien avouer que ce dernier m'avait plutôt bien plu et que les mauvaises critiques à leur égard (dues à l'affaire du plagiat) m'avait laissé froid. Autant, j'avais pu me laisser surprendre par ce disque aux allures 8-bit et concassé autant cette nouvelle livraison me laisse dubitatif. En proposant, grosso modo, les mêmes recettes que précédemment, Ethan Kath et Alice Glass ont eu tendance à adoucir leur propos. Ils virent même vers une synth-pop aux contours vaporeux et, malheureusement, plus banal. Doe Deer a beau réédité l'attentat sonore et crasseux, on y croit qu'à moitié. Pourtant, cet album n'est pas spécialement mauvais. On aurait simplement aimé qu'il soit bien meilleur, plus radical. Il n'en sera rien.

Evidemment, les fans ont crié au génie, bien avant que le disque ne soit sorti. Et pour cause. D'abord annoncé pour le 7 juin, on l'a récemment mis à disposition sur internet (on dit leaké pour faire bien) ce qui a provoqué une sortie plus tôt que prévue. Bien entendu, beaucoup se sont rués sur l'aubaine et en ont, par la même occasion, profité pour monter au rideau une fois la chose écoutée. Il faudrait peut-être se calmer un petit peu. Loin d'être le chef d'oeuvre hurlé sur tous les toits, ce nouvel album n'est pas non plus un ratage intégrale. C'est juste une suite logique, plus souple, sans doute mieux construit et mieux produit mais qui laisse moins de place à la surprise. Alors que penser ? Crystal Castles rentre t'il dans le rang ? Ca en prend méchamment le chemin en tout cas. Pour autant, Crystal Castles est encore capable de bonnes fulgurances. Personne ne s'en plaindra. La seule question qui prévaut est bien de savoir combien de temps le duo pourra tenir comme cela avant de devenir un groupe tout à fait anodin. Je préfère ne pas prendre les paris.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 28-05-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/crystalcastles

?>