.:.Chronique.:.

Pochette

General Bye Bye

Girouette

[Greed Recordings::2010]

|01 Alphabet|02 When It's Gonna Rain ?|03 Maniac Mansion|04 The Neverending Trip|05 Les Hautes Solitudes|06 Don't Shoot The Rabbit|07 Time Is On My Side|08 Facelift|09 Girouette|10 French Cancan|11 Self-Portrait|

Que les choses soient dites. Le label Greed Recordings porte de grandes espérances pour ce premier album de General Bye Bye. On ne peut pas vraiment leur donner tort. Girouette est, en effet, le premier opus d'un groupe franco-allemand et il se présente comme l'une des belles surprises de ce mois de mai. Le disque ne paye pas de mine. Au premier abord, il a l'air tout à fait anodin. Cependant, l'univers de General Bye Bye est certainement plus riche et plus fouillé qu'il n'y parait. Il faut dire que Jana Klein et Philippe Beer-Gabel viennent du théatre et leur expérience des planches transpire allègrement dans la musique du groupe. Théatralité, sens du contre-pieds et de l'inattendu viennent fusionner avec des influences rock US, plutôt côte est, lorgnant vers Blonde Redhead voire The Dresden Dolls (ce qui est moins évident, je le concède). Chez General Bye Bye, donc, il n'y a rien de linéaire. Le groupe préfère largement emprunter les montagnes russes plutôt qu'une morne plaine. Alphabet, le premier morceau de l'album, fait comprendre à tous que Girouette ne sera pas un album dont la lecture se fait sur un seul niveau. Le titre, à ce propos, est plutôt bien trouvé : Girouette. Cet objet décoratif et ostentatoire qui se dirige selon d'où vient le vent. Ici, le vent c'est General Bye Bye et eux seuls sont à même de dire vers quelle direction il soufflera.

Le seul bémol dans ce disque à double voix est, justement, cette approximation dans l'exécution de la langue d'Albion. Enfin surtout chez Philippe Beer-Gabel. Cette façon tellement française d'avoir une prononciation trop francophone justement. Remarquez que cela peut avoir son charme outre Manche. Antoine De Caunes avait un accent à couper au couteau lorsqu'il présentait Rapido chez les rosbeefs. Cela ne l'a pas empêché de connaître là bas une belle petite notoriété. Espérons qu'il en sera de même pour General Bye Bye car ce petit défaut, si vraiment cela en est un, n'est rien en comparaison de ce qui constitue Girouette. L'association Klein- Beer-Gabel marche à plein et les trouvailles musicales du groupe sont une source de plaisir qui est renouvelée à chaque morceau. General Bye Bye est décidément un groupe en grand devenir. Il ne reste plus qu'à aller les voir sur scène pour se dire que tout cela n'est pas une illusion.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-05-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/generalbyebye

?>