.:.Chronique.:.

Pochette

Hot Gossip

You Look Faster When You Are Young

[Ghost Records::2009]

|01 Everybody Else|02 And Again|03 At Night|04 Fast In The Rain|05 Call The Rangers|06 You Better Know|07 ----You Name It ----|08 What We Are|09 Little Secrets|10 Cops With Telephones|11 Days Of The Weak|12 Father|

Ecouter un album en boucle ça vous aide immanquablement à vous en dégouter, alors qu'il aurait suffit de l'écouter avec parcimonie pour en avoir une vision plus "indulgente". C'est un peu ce qui arrive à Hot Gossip, groupe milanais, dont les passages sur la platine auraient sans doute mérité des périodes de pause pour ne pas avoir envie d'en finir assez vite avec cette chronique. Pourtant ils n'ont pas cherché à être désagréable ou à irriter qui que ce soit. Ce second album ne l'est pas le moins du monde. Une pincée de punk-rock, un bon fonds de post-punk et une belle rasade d'indie-rock est leur fonds de commerce et, sans avoir de prétentions particulières, ils ne s'en sortent pas si mal. Certes, Hot Gossip ne propose pas une musique de virtuose, ni même un album d'une folle créativité mais les chansons sont là, simples, sans fards, efficaces et tranchantes. Ce disque devrait passer tout seul et c'est vraiment le cas à la seule condition de ne pas le passer quinze ou vingt fois à la suite, sans pause, comme si il n'existait qu'eux. Au bout de cette expérience on perd toute la saveur de You Look Fatser When You Are Young et on manque probablement l'essentiel.

Le disque est court. Il dépasse à peine la demi-heure. Cela est fait exprès car les plaisirs les plus courts sont parfois meilleurs. Ils sont gentils les Hot Gossip. Quelque part, ils nous avaient prévenu. Essayer de prolonger le plaisir en leur compagnie n'était donc pas vraiment conseiller. On écoute ce disque d'une traite, dans l'urgence, sans penser à autre chose. Une fois fini, il faut passer à autre chose. Quelque chose de différent pour mieux, plus tard, y revenir, comme une drogue malsaine dont on peut plus se passer mais contre laquelle on lutte contre son usage intensif. Ne tombez donc pas dans l'écoute gargantuesque. Il vous sera préjudiciable ainsi qu'à Hot Gossip. Ce serait idiot. Se priver d'un album jouissif alors qu'on voulu être trop gourmand trop vite. On résume donc la situation. Hot Gossip, sans être des génies d'une formule que l'on connait sur le bout des doigts, est un groupe en pleine progression mais dont on sait qu'il faut consommer avec modération pour ne pas se lasser trop vite. Le jour où ce sentiment disparaitra, ils feront très mal. En seront-ils capables ? Vous croyez encore aux miracles vous ? Si c'est le cas, tant mieux...

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 19-05-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/hotgossip

?>