.:.Chronique.:.

Pochette

Healthy Boy, The & The Badass Motherfuckers

Tonnerre Vendages

[Kythibong::2010]

|01 To Clean My Thoughts|02 The Day I Felt In Love With Spring|03 The Cathedral Of My Soul|04 Remember Me|

Le souvenir ému de Jusqu'à Ce Que Nous Soyons Repus est toujours vivace. Un disque incandescent qui, après l'avoir écouté, ne peut raisonnablement pas s'oublier comme cela. Et il ne pourra s'effacer de nos mémoires d'autant plus que Benjamin Nérot se rappelle aujourd'hui à notre souvenir avec ce nouvel EP qui nous laisse, une fois de plus, bouche bée. Ici accompagné de The Badass Motherfuckers, quatuor dont certains sont des membres actifs de Zëro (ex-Bästard), Benjamin Nérot nous délivre quatre morceaux lumineux dont lui seul à le secret. Si la voix de The Healthy Boy est toujours aussi profonde, musicalement il emprunte divers chemins. Un par morceau en fait. Ainsi, chaque titre, fait penser à des univers différents, comme des hommages à d'illustres ainés. On pense à Smog, Will Oldham, Tom Waits (sur Cathedral Of My Soul c'est tellement évident) et on se dit que cet héritage lui colle tellement à la peau qu'il ne peut que l'incarner d'une manière sacrale qui étonne toujours. En quatre morceaux The Healthy Boy nous montre ce qu'est la perfection. Que le format soit court ou long, Benjamin Nérot se montre à son aise, si l'on peut dire. Car, évidemment, l'univers du bonhomme est sombre et porté vers une sorte de mal-être vertigineux. On l'accompagne dans sa souffrance mais on se rend compte que celle-ci n'est jamais uniforme. Nous sommes ici avec un spécialiste et il sera difficile de le prendre en défaut. En tout cas, The Healthy Boy illumine de sa classe et ils ne seront pas nombreux à le rejoindre à ce niveau d'excellence.

note : 10

par Fabien, chronique publiée le 12-05-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/thehealthyboy

?>