.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Clicks And Cuts 5.0 - Paradigm Shift

[Mille Plateaux::2010]

|01 Scattertape - Shelving A Tempered String|02 Aoki Takamasa - RN4-09|03 Wyatt Keusch - Object 02|04 Loom - Isolex 03|05 Ametsub - Repeatedly |06 kiyo - Bear In. Warm-Noiz |07 Marow - e.coli |08 Manathol - BAKETO|09 Kabutogani - CXEMA |10 Nicolaus - Inner|11 Sifa Dias - Eitec Aa|12 Klive - Sweaty Psalms |13 Gultskra & Artikler - w|14 Yu Miyashita - Scrypt |15 Alinoe - Il (Outro)|16 lodsb - Eve |17 Rimacona - Message|

On croyait le label définitivement perdu, en simili sommeil depuis quelques années Mille Plateaux semble reprendre du poil de la bête et renait de ses cendres avec de nouvelles références à son actif. La première de ces référence est la parution du cinquième volume des légendaires Clicks And Cuts qui ont fait (en partie) la réputation de Mille Plateaux dans les années 90, plaçant le label comme un incontournable de la musique électronique cérébrale au même titre qu'un Warp, Touch ou Staalplaat. Ce retour complêtement inattendue, d'abord annoncé en février dernier et alors qu'on pouvait se dire que la structure avait pleinement remplit son rôle, en a laissé quelques-uns circonspects. On pouvait, en effet, se poser des questions sur les raisons réelles d'une telle exhumation, surtout que rien ne la justifiait spécialement. Achim Szepanski, son fondateur, n'est plus aux manettes du label mais l'esprit de ce dernier lui a survécu. Les dix-sept morceaux qui composent ce nouveaux Clicks & Cuts en est la preuve vivante. Mille Plateaux, l'un des labels les plus influents des années 90, est de retour et, manifestement, il a gardé toute sa pertinence. Si cette résurection est plutôt une bonne nouvelle pour les auditeurs que nous sommes, cela ne l'est peut-être pas pour les autres labels. A moins que cela créé une émulation qui profiterait à tout le monde. On peut toujours rêver.

Ainsi donc, glitch, IDM, dub, ambient, drones et minimalisme sont donc au programme de ce nouveau volume riche en formes géométriques et faussement déstructurées. Nous n'assistons pas à un retour en arrière mais bien à la reprise de ce qui avait été laissé à l'abandon. Bien entendu le clicks & cuts n'avait pas disparu avec Mille Plateaux mais il s'était éparpillé pour se montrer plus rare ou plus discret. Avec ce retour on risque d'avoir un regain d'intérêt pour le genre d'autant plus que ce Clicks & Cuts 5.0, sous titré Paradigm Shift, est vraiment du meilleur cru et bâtie autour de nouveaux noms que l'on découvre comme si c'était notre première rencontre avec le genre. Si le propos expérimental s'est un peu radouci ici, cette nouvelle génération n'a rien à envier à la précédente. Elle perpétue la tradition d'une musique fouillée, claire, sensible et complexe où les émotions, contrairement à ce qu'on a beaucoup dit, ne sont certainement pas absentes. Ces dernières sont diffuses et se propagent de manière chirurgicale dans votre cerveau pour transformer, non pas en légume, mais en un réceptacle qui ne pourra accueillir qu'une musique digitale qu'elle soit sensible comme celle d'Amestub ou plus accidentée à la manière d'un Lodsb. Quoiqu'il en soit. Mille Plateaux est toujours debout et c'est l'une des meilleures nouvelles de l'année.

PS : Les deux morceaux qui suivent ne sont pas présents sur la compilation au contraire de leurs interprètes. Ils donnent une petite idée de l'orientation du disque.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 08-05-2010

A voir également :

http://www.mille-plateaux.net/mp/index.php4

?>