.:.Chronique.:.

Pochette

Leverton Fox

Country Dances

[Gravid Hands::2009]

|01 Radar Remote|02 Prang|03 Basking Sharks|04 Rubbed Out|05 N4 Comedown|06 Uncle Jack|07 Vulpecula|08 Spectre & Wagon|09 The Spume|10 Absenting|

L'avant jazz et la musique improvisée (deux genres qui vont bien ensemble) ont toujours été des hauts lieux de créations et de libertés artistiques. Des genres qui ne sont pas encore contaminés par la culture de masse et de consommation qui pousse parfois les artistes à tous les compromis. Une liberté qui est à double tranchant puisqu'elle oblige quasiment cette musique à n'exister que de manière parallèle la limitant à un public réduit. Il faut également préciser que l'avant-garde, en tant que telle, ne s'est jamais adressé non plus aux foules. Ainsi, un groupe comme Leverton Fox semble sortir de nulle part et pourtant leurs membres (Alex Bonney, Tim Giles et Matt Groom) ont une solide expérience derrière eux dans les musiques obliques. Si les deux premiers font parti du North London's Loop Collective, on aura également vu Alex Bonney (qui a aussi des talents de producteurs) au sein de World Sanguine Report et Tim Giles dans Fraud qu'il a lui même fondé. Quant à Matt Groom son passé dans l'avant-garde est tout aussi lourd puisqu'il a participé à de nombreuses performances. Il est également le spécialiste vidéo du groupe.

Country Dances est le premier album de Leverton Fox. Largement axé autour de traitement électroniques torturés et improvisés, la musique de la formation britannique s'enrichit également d'instruments plus traditionnels (trompette, percussions, batterie, guitares). Pour tout dire, Country Dances reste un bon compromis. Souvent abrasif et expérimental, le groupe n'oublie pas pour autant que les mélodies peuvent avoir leur place à l'intérieur d'un contexte sonore qui, de prime abord, ne s'y prête guère. Enfin, par mélodie, il faut s'entendre. On constate chez Leverton Fox des instants où les notes jouées semblent suivre une suite logique et plus harmonieuse. Mais rien n'est tout à fait clair. Le trio brouille les pistes, rebrousse chemin, change de direction, évite soigneusement à l'auditeur de s'habituer au moindre confort. Ceci dit, dès Radar Remote, on sait que l'expérience à laquelle nous invite Leverton Fox ne sera pas de tout repos. Pour autant, Country Dances, dans sa complexité électronique où les field recordings se sentent très à l'aise, est un disque qui fait se rencontrer l'avant-jazz et l'électronica avec un bonheur certain. Un bien bel album à conseiller à tout ceux qui sont à la recherche d'horizons nouveaux et hors frontières.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 29-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/levertonfox

?>