.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

FabricLive 49 : Buraka Som Sistema

[Fabric::2009]

Il arrive parfois que l'histoire de votre propre pays vous colle tellement à la peau que cela se ressent dans votre musique. Cela est arrivé à d'autre. Cela est arrivé à Buraka Som Sistema. Le lien qui existe entre Buraka Som Sistema et le Portugal est son histoire coloniale. Tout du moins les échanges post-coloniaux qui eurent lieu entre ce dernier et l'Angola. Des échanges qui leur ont permis de découvrir le kuduro qui, dans l'absolu, ne les intéressait guère. Pour eux "rien n'était spécialement valide comme une véritable chanson, mais les idées, les boucles, étaient incroyables". Ils se sont mis à fouiller et mettre la main sur toute cette jeunesse qui faisaient de la musique électronique avec du vieux matériel analogique. Retravaillé avec plus de moyens et avec une vision plus européenne, le son hybride de Buruka Som Sistema pouvait prendre forme. Ce mix élaboré pour Fabric est alors sensé retranscrire l'ambiance des soirées qu'ils ont animé à Lisbonne. Un son vraiment marqué par des beats répétitifs à la limite de l'hystérie et qui, ainsi mixé, donnent l'impression que cela ne peut jamais finir.

Ce FabricLive 49 est ainsi fait. 28 morceaux hypnotiques à vous mettre dans un état second et qui ne vous laissent guère le temps de souffler, ou si peu. Véritable capharnaum sonore, ce disque n'en est pas moins une succession de morceaux incroyablement construit. Ils s'enchainent fiévreusement et ces rythmiques kuduro laissent à penser que les soirées menées par Buraka Som Sistema ne doivent pas se passer le cul installé dans un fauteuil à siroter quelque breuvage local. De fait, nous sommes assez loin des codes classiques de la musique électronique de club. C'est là tout l'attrait de la rencontre des cultures et de leurs capacités à se comprendre et se mélanger afin de créer quelque chose de neuf. Ceux qui n'ont pas encore compris cela seront ceux qui répèteront inlassablement les mêmes choses sans vraiment rien apporter de neuf. On n'est pas obligé d'apprécier le travail de Buraka Son Sistema mais force est de constater qu'ils auront toujours une longueur d'avance sur n'importe quel conservateur.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 26-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/burakasomsistema

?>