.:.Chronique.:.

Pochette

Toro Y Moi

Causers Of This

[Carpark Records::2010]

|01 Blessa|02 Minors|03 Imprint After|04 Lissons|05 Fax Shadow|06 Thanks Vision|07 Freak Love|08 Talamak|09 You Hid|10 Low Shoulder|11 Causers Of This|

On appelle cela de la chillwave. Pratique, pas totalement idiot et cela permet de mettre un nom à cette nouvelle vague qui compte parmi elle Washed Out, Neon Indian, Memory Tapes, Eon... Mais c'est à Chaz Bundick aka Toro Y Moi que l'on va s'intéresser. De la chillwave donc. Cela ressemble à s'y méprendre à du Ariel Pink ou, dans une moindre mesure, au Person Pitch de Panda Bear. Une espèce de pop électronique légèrement vaporeuse, distante mais volubile avec un chanteur un peu lointain et tellement proche en même temps. Ce n'est pas la froideur qui l'emporte ici, bien au contraire. Chillwave. Tout est dans le nom. Chaz Bundick n'a peut être pas conscience de ce qui entoure toute cette terminologie. Lui, il s'occupe de sa musique, de manière assez humble, s'étonnant même de son succès naissant. Fausse modestie ? Peut-être pas. Ce jeune homme, qui a eu la chance d'avoir des parents à la collection de disques, parait-il, impressionnante, ce qui lui a permis d'avoir une approche musicale des plus ouverte. Cet amoureux d'Animal Collective, de Sonic Youth, de J Dilla , de Daft Punk, des Beach Boys ou de My Bloody Valentine offre un prisme sonore qui est un peu la synthèse de toutes ces influences.

Toro Y Moi est donc l'un de ces représentant d'une nouvelle pop sans complexes qui s'approprie tout ce qui lui semble intéressant, sans de réelles distinctions et parvient à prendre corps d'une manière un peu inattendue mais qui donne un peu d'air frais à un monde musical si peu enclin au changement. Entre pop, psychédélisme, soul-funk et monde de l'éther, Toro Y Moi trouve ici un compromis tout à fait étonnant qui tient lieu du petit miracle. Le concert de louanges qui l'entoure n'est donc pas usurpé. Causers Of This, qui aura dès cette année un successeur, est surement l'une des belles curiosités du moment. Chaz Bundick nous offre un mélange plus que comestible. Les pieds dans l'eau et avec une tranquillité déconcertante, l'américain déclame sa pop synthétique sans peut-être se douter qu'il imprime de nouveaux codes créatifs qui, déjà, font leurs chemins chez d'autres. Combien de temps cela va t'il durer ? Personne ne le sait tout comme l'impact que ce genre de disque pourra avoir. En attendant de le savoir, et à priori on n'aura pas à attendre longtemps, Causers Of This est certainement l'un des disques qu'il faut faire tourner en boucle sur sa platine en ce moment.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 23-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/toroymoi

?>