.:.Chronique.:.

Pochette

Lindstom & Prins Thomas

II

[Eskimo Recordings::2009]

|01 Cisco (1-24)|02 Rothaus (25-41)|03 For Ett Slikk Og Ingenting (42-57)|04 Rett Pa (58-67)|05 Skal Vi Prove Na ? (68-77)|06 Gudene Vet + Snutt (78-84)|07 Note I Love You + 100 (85-91))|08 Flue Pa Veggen (92-99)|

Space Disco. Le nom est lâché. Comme ça, ça fait presque peur. Ce mélange entre disco et rock choucroute (ou krautrock pour faire un peu mieux éduqué) avait fait son temps, finissant par disparaitre de sa belle mort pour laisser la place à d'autres musiques, à d'autres modes. On aurait pu en rester là mais, comme souvent, il s'en trouve quelques uns pour exhumer de vieux cadavres pour relancer une machine qu'on aurait bien laissé derrière nous. Un revival en somme. Pourtant, et avec un peu de bonne volonté, on tombe un peu facilement dans le piège. L'avantage d'artistes comme Lindstrom et Prins Thomas c'est qu'ils offrent à jeune génération la possibilité de découvrir une musique qu'ils auraient peut-être fini par découvrir mais que par accident. Avec ces deux là, on gagne du temps. Déjà auteur d'un premier album ensemble ainsi qu'un disque de Reinterpretations, Lindstrom & Prins Thomas continuent leur exploration hypnotique et qui semble être pour eux comme un sacerdoce tellement ils éprouvent un amour immodéré à cette musique. Avec Cosmo Galactic Prism, Prins Thomas nous avait montré que le genre, dans toute sa diversité, pouvait encore avoir son mot à dire en ce début de XXIème siècle.

Ainsi, Lindstrom & Prins Thomas enfonce le clou et II est comme une suite logique et prévisible pour les deux norvégiens. Par avance, on savait ce qu'on allait y trouver. Enfin, dans les grandes lignes. Pas de surprises donc mais on ne peut s'empêcher d'avoir une réelle affection pour ce disque qui se révèle être un successeur convaincant. Fouillé, passionné, spatial, aérien, tous les ingrédients sont réunis ici pour que Lindstrom & Prins Thomas fassent illusion. Il faut dire que les deux hommes connaissent leur sujet sur le bout des doigt et il sera difficile de les prendre en défaut. Cependant, si II est un disque techniquement et émotionnellement irréprochable il ne faut pas être un fin intellectuel pour comprendre que l'on commence déjà à tourner en rond. Lindstom & Prins Thomas enfermé dans leur bulle et au risque de passer pour de la muzak, ils s'obstinnent à poursuivrent dans cette voie. Inévitablement cela aboutira à une impasse et le duo ne fera plus que des disques qui se ressembleront comme deux gouttes d'eau ou à peu près. Pour le moment cela fonctionne encore avec toutes les qualités et les défauts agaçants propres au genre. Qui n'aura pas goutté à l'essence même du space disco aura sans doute du mal à appréhender II.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 23-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/lindstromandprinsthomas

?>