.:.Chronique.:.

Pochette

Why ?

Eskimo Snow

[Tomlab::2009]

|01 These Hands|02 January Twenty Something|03 Against Me|04 Even The Good Wood Gone|05 Into The Shadows Of My Embrace|06 One Rose|07 On Rose Walk, Insomniac|08 Berkeley By Hearseback|09 This Blackfest Purse|10 Eskimo Snow|

On a dit Why ? en perte de vitesse, en régression sensible, un gâchis au vue des albums précédents. Cependant si on interroge les fans transis, ceux-ci sont plus indulgents et arguent que Why ? a tout de même le droit d'évoluer, de ne pas rester toujours sur le même registre. En somme ses contradicteurs leur reproche la même chose. Why ? a changé et cela ne saurait être aussi bien qu'avant. Cela ne serait-il pas de la mauvaise foi ? Un refus catégorique à toute forme de changement. On attendait peut-être trop de Why ? un nouvel exploit de pop hybride où le hip-hop peut tenir une importante place. Esikmo Snow revient sans doute à des sentiments plus basiques. Quoique. On peut dire ce que l'on veut mais ce disque est bien au-delà de l'ordinaire et de ce qu'une écoute aléatoire peut bien vous révéler. Avec du recul on pourra peut-être dire qu'Eskimo Snow n'est pas le meilleur disque de Why ?. Mais, il serait un peu malhonnête de jeter aux orties cet album qui, morceau après morceau, se place sans honte ni déshonneur aux côtés des efforts antérieurs de Why ?. Alors oui il ne sera pas nécessaire de tirer à vue dès que vous entendrez prononcer Eskimo Snow.

Ainsi, Jonathan Wolf n'est ni en perdition, ni vendu au grand capital. Entre pop moderne et évocation 70's, Why ? se garde de s'imaginer en instrument pailleté du show-bizz et d'une machine industrielle en mal de nouveaux héros. Mais quand on est capable de morceaux comme Against Me et que le reste de l'album soutient largement la comparaison, on peut se dire que l'espoir n'est pas totalement mort. Mais peut-être suis-je trop indulgent ou bon public ? Pourtant en réécoutant ce disque, aux faux airs reediens, il n'y a pas lieu d'avoir honte de l'aimer et de le trouver plus abouti que ce que l'on dit à droite ou à gauche. Sousestimé par les uns, encensé par les autres, Eskimo Snow aura une vie des plus normale après tout. Des pour, des contre, de quoi faire parler et attiser la curiosité. En soit Jonathan Wolf a réussi son coup. Il aurait été malheureux, par conséquent, qu'Eskimo Snow soit un album éprouvant et répulsif. Il n'en est rien puisqu'il illumine vos journées par sa classe solaire. Ne pas s'en rendre compte c'est peut-être se tromper de combat.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/whyanticon

?>