.:.Chronique.:.

Pochette

Sexy Rexy

s/t

[Acid Cobra Records::2009]

|01 Murmur|02 Swine Flu|03 Panna Montana|04 Beauty Is In The Eye Of The Beholder|05 Through The Mountain|06 Somewhere.so|07 Sue KamikaZo|08 Stanzas (For Emily Brontë)|09 I Love My Son|

Il aura suffit d'un concert pendant l'Avant-Garde Festival (organisé par les cultissimes Faust) pour qu'Amaury Cambuzat (Ulan Bator et ayant aussi collaboré avec Faust) signe ce duo italien sur son label Acid Cobra. Grand bien lui en a pris car ce premier album est l'une des bonnes claques de ces derniers mois. Pour faire simple et court Sexy Rexy est un groupe de franc-tireur. Mélange de punk, de no-wave, de krautrock teinté d'un avant-gardisme nerveux et sous tension, la musique produite par les deux hommes se révèle être sans concessions. Disque sans artifices, ce premier opus multiplie les performances comme s'il sagissait d'une question de survie. Sexy Rexy agit comme un groupe pressé mais qui sait pertinemment ce qu'il fait. Si le groupe passe souvent du coq à l'âne, il réalise tout de même un album dense qui se veut aussi tranchant qu'hypnotique. En soit, tout ceci n'a rien de banal et retranscrit toute une culture des musiques obliques et qui n'ont de sens que si on les vit avec les tripes plutôt qu'avec la tête. C'est viscéral, on n'y peut rien. On peut bien les prendre pour des fous (surtout sur le morceau Somewhere.So), cela ne changera pas vraiment la donne. Sexy Rexy impressionne.

Diego Vinciarelli et Luca Andriola, qui bénéficient tout de même de la précieuse aide d'Amaury Cambuzat, font plus figure qu'une simple curiosité. D'ores et déjà ils font office d'épouvantails de la scène italienne. A défaut d'être encore totalement reconnus en dehors de leurs frontières, ils font petit à petit leur trou à force de déflagrations électriques et de side-project (Chaos Physique, Sexy Rexy + Tamagawa) qui promettent une radicalité tout aussi forte. En attendant, les neufs morceaux qui composent ce disque n'ont pas un caractère très ordonné mais cela est très largement compensé par leur capacité à capter notre attention grâce à une ouverture d'esprit qui leur a permis de faire des miracles avec des moyens plus que restreints. Mais c'est souvent le cas avec des formations de cet acabit. Cela les force à redoubler d'imagination et de délivrer une énergie comme si ils étaient six. Comme quoi (mais on le savait déjà), il ne suffit pas d'être nombreux pour occuper tout l'espace.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-04-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/sexyrexysr

?>