.:.Chronique.:.

Pochette

McGrath, Eamon

13 Songs Of Whiskey And Light

[White Whale Records::2009]

|01 Welcome To The Heart|02 Machine Gun Cowboy|03 Big River|04 File Under Fire|05 Last Man Standing|06 Cadillac Rosetowne|07 Holy Roller|08 Desperation, Alberta|09 Darby Crash And Burn Guitars|10 Land Of Dogs|11 Chained To My Love|12 Caves|13 Ecstasy Railings|

A Eamon McGrath, du haut de ses vingt ans, on lui promet un bel avenir. Il faut dire que ce jeune canadien a de quoi impressionner. Déjà auteur de dix-huit albums autoproduits, marqué d’une maturité plus que précoce, possédant une voix abimé avant l’heure et qui porte sur elle tous les malheurs du monde, Eamon McGrath est souvent comparé à de vieux briscards de bonne réputation (Neil Young, Tom Waits, Robert Johnson) ou d’autres plus douteux comme Ryan Adams. Quelles que soient les comparaisons (on cite même Black Flag) elles possèdent, pour chacune d’entre elles, une certaine vérité. Ce premier album officiel démontre que tout ce qui a été dit sur lui n’est pas usurpé. Eamon McGrath renoue avec une certaine tradition qui, parfois, a été montré du doigt comme étant trop mainstream, dépassée, propre à ne satisfaire que les vieux combattants. A l’évidence, il ne fait pas dans le jeunisme à tout crin mais il s’oriente vers un classique rock qui sait se salir quand il le faut. Notre homme sait pertinnement qu’il est tout à fait inutile d’arrondir les angles et c’est sans doute pour cela que ce disque à ce côté un peu éthylique et roots.

Cependant, il est tout aussi inutile de s’exciter davantage. Le classicisme apparent de McGrath a peut-être quelque chose de vibrant et touchant mais il ne masque pas ce qu’il est vraiment. Son rock-folk sort des tripes, sent l’alcool et la fumée de cigarette mais l’impression qu’il nous laisse reste mitigée. Le bonhomme a un potentiel certain, il écrit des chansons comme peu savent le faire à son âge mais on peut se demander où cela va le mener concrètement ? Ses fulgurances sont d’une sincérité qui forcent le respect mais sa musique d’un autre âge n’est peut-être pas ce que l’on a envie d’entendre en ce moment. Ou alors, pas tout de suite. 13 Songs Of Whiskey And Light est un disque qui n’est pas de son époque, il est fait pour un public adulte sans illusions qui aime les musiques dont les racines sont profondes. Eamon McGrath propose bien tout cela avec talent et une assurance d’un vieux routier. On dirait même qu’il a déjà un pieds dans la tombe et qu’il joue avec un désespoir à faire trembler les morts. Pourtant McGrath à de longues années devant lui et Dieu sait jusqu’où il pourra aller tant ses possibiltés semblent énormes.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 26-03-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/eamonmcgrath

?>