.:.Chronique.:.

Pochette

Gnaw

This Face

[Conspiracy Records::2009]

|01 Haven Fault|02 Vacant|03 Talking Mirrors|04 Feelers|05 Backyard Frontier|06 Watcher|07 Ghosted|08 Shard|09 BYF (Reprise)|

A voir le line-up de Gnaw on se dit tout de suite que ce groupe n’est pas fait pour les pieds tendres. La confirmation vient rapidement avec l’apocalyptique This Face. Catalogué noise, on pourra sans gène dire que c’est plutôt du dark noise, une déflagration indus-bruitiste venant des profondeurs, résolument destructeur et bâti sur un fond sonore des plus massif. Mais quoi de plus normal quand on sait que le groupe est composé d’Alan Dubin (ex-Khanate, OLD), Jamie Sykes (Burning Witch, Thorr’s Hammer, Atavist), Carter Thornton (Enos Slaughter), Jun Mizumachi (Ike Yard) et Brian Beatrice. Autant dire que le résultat ne pouvait pas être une déclaration fleurie faites de ritournelles post-adolescentes. Non, avec Gnaw nous sommes dans les limbes et l’ambiance est des plus malsaines. This Face est une pure expérience cataclysmique où le chant torturé et sépulcral d’Alan Dubin fait merveille. Ce n’est peut-être pas le disque le plus extrême que l’on ait eu à entendre mais la performance de Gnaw reste impressionnante de par son abnégation et sa totale noirceur.

Ode au chaos et à la négation, This Face rejette toute bienséance. Il impose un tourbillon sonore où la saturation électrique, les élans électroniques noises et le martèlement presque martial de la batterie bouscule l’auditeur jusqu’à l’envoyer dans ses derniers retranchements. Une fois pour toute, This Face n’est pas fait pour appaiser les esprits mais bien pour agir sur nos sentiments les plus noirs et les plus obscurs. Le résultat peut apparaître assez décousu mais là n’est pas le plus important. Ce disque qui a nécessité une bonne année de gestation ne souhaite pas forcément donner dans la cohérence. Bien au contraire, la maelstrom bruitiste de Gnaw est une affaire d’un noir ressenti plus qu’une œuvre qui cherche à arrondir les angles. En cela, Alan Dubin et ses camarades ont parfaitement réussi leur coup et place This Face comme un premier essai bien plus abouti qu’il n’y parait.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-03-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/gnaw666

?>