.:.Chronique.:.

Pochette

So So Modern

Crude Futures

[Transgressive Records::2010]

|01 Life In The Undergrowth|02 The Worst Is Yet To Come|03 Dendrons|04 Be Anywhere|05 Berlin|06 Dusk & Children|07 Holiday|08 Island Hopping/Channel Crossing|09 Give Everything|

Quand on me parle de Nouvelle Zélande soit cela m’évoque le rugby (forcément) soit The Bats. Rarement autre chose. Désormais, j’aurai une pensée pour So So Modern. Ce quatuor de Wellington, qui sort ici son premier album, risque bien d’être l’une des prochaines coqueluches du monde de l’indie-pop. En effet, ce petits globe-trotters, ont, avec Crude Futures, donné un peu d’air frais et bousculé milieu qui, depuis quelques temps, est en roue libre. Interrogés sur Say Yeah ! sur le fait de savoir comment ils pouvaient qualifier leur musique, eux-mêmes ne le savent pas vraiment. Ils déclarent avoir une foule d’influences, rien de précis ou de trop orienté mais ils aiment ne pas se sentir en sécurité, être toujours en mouvement et se faire passer pour des gens pour qui la camisole est une récompense. Evidemment, dans ces conditions, So So Modern ne peut pas plaire à tout le monde. Comme si l’unanimité existait en musique…Ceci étant les néo-zélandais tentent crânement leur chance avec un album qui part, certes, un peu dans tous les sens mais qui possède un dynamisme et une insolence jubilatoire.

On pourrait faire les blasés et dire qu’ils n’ont pas inventé l’eau tiède que cela ne changerait rien. Crude Futures n’est pas de ces albums policés qu’on a tendance à oublier aussi rapidement qu’un déjeuner passé au Macdo du périphérique ouest. Bien que ce disque ne possède pas de hit flagrant il possède néanmoins des morceaux accrocheurs, volumineux, réfléchit et, bien souvent, des plus héroïques. C’est peut-être cela qui peut déranger chez eux. Quelque part ils font penser à Foals, avec qui ils partagent le même label, ou Health. Le genre de groupes qui, dès le départ, ont divisé faisant le jeu de ces mêmes groupes en créant autour d’un buzz qui les ont menés bien au-delà de ce qu’ils espéraient. Il est possible qu’il se passe la même chose avec So So Modern. Et pourtant ce ne serait pas immérité car Crude Futures est certainement plus méritoire que certains autres disques écoutés récemment. Pour tout dire Crude Futures est un album qui s’assume complètement et qui va jusqu’au bout de sa logique. On pourrait toujours être plus exigeant à leur égard mais, pour le moment, cela nous convient parfaitement.

So So Modern - The Worst is Yet to Come from Simon Wilson on Vimeo.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 12-03-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/sosomodern

?>