.:.Chronique.:.

Pochette

Musée Mécanique

Hold This Ghost

[Souterrain Transmissions::2010]

|01 Like Home|02 Two Friends Like Us|03 The Propellers|04 The Things That I Know|05 Fits And Starts|06 Somehow Bound|07 Under Glass|08 Sleeping In Our Clothes|09 Nothing Glorious|10 Our Changing Skins|

Une nouvelle année commence et on se doit d'avoir une nouvelle sensation folk...enfin néo-folk...ou plutôt post-folk. Musée Mécanique est le genre de groupe qui propose une folk moderne qui ne se contente pas de recracher des chansons lo-fi où seuls les instruments acoustiques sont tolérés et qui sentent bon l'Amérique profonde. Enfin, vouloir faire passer Musée Mécanique pour une toute belle nouveauté c'est aussi un peu mentir. Hold This Ghost est d'abord sorti sur Frog Stand, fin 2008, avant de trouver refuge sur Souterrain Transmissions pour une diffusion européenne cette année. Quoi qu'il en soit cela reste pour nous une découverte plus qu'agréable. Originaire de Portland, Musée Mécanique doit son nom à Sean Ogilvie et Micah Rabwin (deux des membres du groupe) qui ont été marqué par la visite d'un musée un peu particulier à San Francisco et aussi par le fait que leur studio ressemble un peu à ce genre d'endroit où les instruments, anciens ou récents, s'enchevetrent donnant une ambiance de bric à brac dédiés aux érudits et aux passionnés. C'est dans cet environnement qu'à été conçu Hold This Ghost, en dehors de tout regards indiscrets. Car il y a ce petit côté intimiste formé par ces ballades nostalgiques qui vous caresser délicatement et vous place de facto dans une sorte de rêve que l'on souhaite vivement qu'il se prolonge tant on s'y sent bien.

Musée Mécanique démontre à quel point un genre musicale peut glisser vers autre chose, se transformer sans incidents majeurs pour surprendre et aller là où d'autres ne veulent pas se risquer. Ce n'est pas au iveau technologique que Musée Mécanique apporte quelque chose mais bien dans ces ajouts instrumentaux pour donner un peu plus de richesse sonore contraiment à de nombreux artistes qui préfèrent la sobriété. A vrai dire les deux se valent. Tout ce qui compte finalement c'est le résultat. Musée Mécanique aurait très bien pu se fourvoyer et sortir un album indigeste mais Hold This Ghost est d'une évidence magique qui ne laisse aucune place aux dérapages mélodiques de mauvais goût. Musée Mécanique, un nom bien choisit qui met en lumière toute la démarche du groupe de Micah Rabwin. Ces deux mots associés donnent une image assez fidèle de ce qu'ils font. Il y a cette idée de collection d'objets d'un autre temps qui ont été choisi pour leur beauté mais aussi pour leur caractère mécanique, bien huilés, fiables et donnant un sentiment de bonheur simple et presque enfantin. On a parfois besoin de tout cela. Pour prendre du recul. Pour se rassurer.

/p>

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-03-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/museemecanique

?>