.:.Chronique.:.

Pochette

Rothkamm

Alt 1989-2009

[Baskaru::2009]

|01 AAA|02 GUI|03 RED|04 SUN|05 LOW|06 MID|07 RND|08 OOO|09 DEC|10 CON|

Ca ne s'explique pas toujours. Dans la musique ambient soit on tombe dans le pire des commun soit on assiste à quelque chose de majestueux, sorte de musique des dieux, intemporelle, semblant ouvrir des portes vers des mondes fantastiques et inconnus. C'est un peu ce genre de sentiment quand on écoute un morceau comme OOO qui figure sur ce Alt 1989-2009. Et c'est globalement ce que nous propose l'allemand Frank Rothkamm avec ce nouvel album. Un voyage aux confins de l'infini, vers des horizons brumeux et fantasmagoriques. Le minimalisme est bien de rigueur ici mais il occupe l'espace d'une manière telle que vous vous sentez immédiatement enveloppé par les esquisses sonores de Rothkamm. Véritable exploration mystique, Alt 1989-2009 n'est pas sans rappeler parfois l'épopée germanique des années 70 qui allait de Conrad Schnitzler à Roedelius, de Manuel Göttsching à Klaus Schulze. Par extension, on pensera aussi à ceux qui dans les années 80 et après ont gardé en tête cet esprit aventureux qui pousse vers une terra incognita aussi flamboyante que rassurante.

Pourtant, bien que magnifique, ce résultat n'est pas surprenant. Il faut dire que Frank Rothkamm n'en est pas à son premier coup d'essai. Depuis une petite quinzaine d'années maintenant, il sort régulièrement des disques sous le nom de Rothkamm, Frank Rothkamm ou Frank Genius, a collaborré avec Elliott Sharp, Peter Scherer ou Wolfgang Muthspiel. Il a donc eu maintes fois l'occasion de prouver qu'en la matière il est loin d'être un plaisantin et qu'il sait que le genre musical dans lequel il évolue ne se contruit pas dans l'à peu près et la généralité. Ainsi ce disque, comme beaucoup de ses disques d'ailleurs, possède t'il une force évocatrice et spectrale qui dépasse l'entendement. L'ambient vue par Frank Rothkamm n'est donc pas ces longues phases de drones sans reliefs et sans âmes véritables. Lui, il conçoit sa musique comme une oeuvre ciselée, sortant des frontières du réel pour emprunter des chemins aussi accidentés que chatoyants. Passionant.

note : 8.5

par Fabien, chronique publiée le 22-02-2010

A voir également :

http://rothkamm.com/

?>