.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

FabricLive 48 : Filthy Dukes

[Fabric::2009]

Tantôt catalogué électro, tantôt synthpop, les Filthy Dukes ont une préférence pour l'électro-clash et ils ne cachent pas leur volonté de réconcilier le rock et les musiques électroniques. C'est d'ailleurs la base de leur travail lors de leur longue résidence au Kill Em All de Londres. Ils y ont invités, d'ailleurs, toute une ribambelle d'artistes aujourd'hui incontournables comme WhoMadeWho, Crystal Castles, Cut Copy, Zombie Nation, Erol Alkan, Justice...La réputation du Kill Em All n'est plus à faire et, à fortiori, celle de Filthy Dukes non plus. Il était donc inévitable qu'ils fassent, un jour ou l'autre un mix pour le label Fabric. Ici, l'objectif est assez simple pour Olly Dixon, Tim Lawton et Mark Ralph. Il s'agit tout simplement de recréer, le temps d'un disque, les ambiances des DJ sets qu'ils avaient l'habitude de faire pour le Kill Em All. Ils sont certes dans leurs éléments mais la chose n'est pas si aisé à faire que cela. En effet, il faut que l'auditeur arrive à se mettre dans le contexte ce qui est assez diffile au travers d'un simple disque. Cependant ce FabricLive 48 nous donne tout de même une petite idée de ce à quoi doit ressembler une soirée avec Filthy Dukes aux manettes.

Pourtant on ne peut s'empêcher de remarquer que le trio a joué la carte de la sécurité mais tout en restant dans le bon goût. On retrouve donc des morceaux de Phenomenal Hand Clap Band, Mr.Oizo, Daft Punk, Joakim, Jack Peñate, Aphex Twin...rien de vraiment surprenant mais Filthy Dukes a tout de même bien pris soin de choisir des morceaux qui n'ont pas été maintes fois rabachés. C'est la moindre des choses. Ce mix est donc assez plaisant mais il a également ses limites. On reste donc assez mitigé quant à savoir si c'est bien cela les soirées Kill Em All : prendre du plaisir sans donner l'impression d'être tombé sur des DJ élitistes. C'est peut-être pour cela que les Filthy Dukes ont du succès et qu'ils ont su durer. Ils distillent une musique faites pour plaire au plus grand nombre tout en sa targuant de ne pas jouer des morceaux calibrés pour les supermarchés et les fans de tunning. Ce FabricLive 48 tient donc la route mais ne prétendra pas au mix du siècle.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 17-02-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/filthydukes

?>