.:.Chronique.:.

Pochette

Tindersticks

Falling Down A Mountain

[4AD::2010]

|01 Falling Down A Mountain|02 Keep You Beautiful|03 Harmony Around My Table|04 Peanuts|05 She Rode Me Down|06 Hubbards Hills|07 Black Smoke|08 No Place So Alone|09 Factory Girls|10 Piano Music|

J'avoue avoir perdu le fil de la carrière de Tindersticks depuis Can Our Love. Cela remonte à neuf ans maintenant. Falling Down A Mountain sonne comme une session de rattrapage car, bien évidemment, entre ce disque et Can Our Love le groupe de Stuart Staples a sorti quelques galettes. Un écart suffisant pour se rendre compte si quelque chose a changé chez eux, pour entendre un soupçon de nouveauté chez les champions de ce que les anglo-saxons appellent la pop de chambre. Finalement les années passent et Tindersticks semble immuablement rester les mêmes. Il n'y a qu'à entendre la voix et le phrasé si particulier de Stuart Staples pour comprendre que tout est comme avant. Musicalement, c'est toujours aussi ciselé, aristocratiquement construit comme si le groupe n'avait rien perdu de sa superbe. Et c'est cela qui impressionne et qui force le respect c'est cette constance à ne jamais vraiment décevoir et sortir des disques soignés et inspirés. Falling Down A Mountain est ainsi fait et quand bien même ce ne serait pas leur plus bel album (personnellement j'ai toujours pensé que rien ne dépassera leurs deux premiers albums) il est visible que Tindersticks est, une fois de plus, sur de son fait.

Tindersticks est donc une valeur sure. Rien ne ressemblera plus à un album de Tindersticks qu'un autre album de Tindersticks. C'est un peu amer comme constat mais mais aussi des plus rassurant. Amer parce qu'on sait désormais à quoi s'attendre, qu'il n'y aura probablement jamais de grosses surprises, de changements radicaux ou d'évolution brutale. Tindersticks continuera son bonhomme de chemin en faisant ce qu'il sait faire de mieux. Rassurant parce que, finalement, même si un disque du groupe est, dans son contenu, des plus prévisibles on reste sous le charme. Tout simplement parce que c'est toujours aussi remarquablement écrit et interprété. Un album de la formation britannique vaudra toujours mieux de cent ersatz de (feu ?) Oasis si on va par là. Là où d'autres finissement par lasser d'autres continue à nous émouvoir, comme un émerveillement renouvelé et qui semble ne jamais finir. Tindersticks c'est du rêve et de la poésie à peu de frais quand on y pense. Et une intégrité taillée dans le marbre. C'est probablement cette intégrité qui leur permet d'être toujours au meilleur niveau. On ne va pas vraiment s'en plaindre.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-02-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/tindersticksofficial

?>