.:.Chronique.:.

Pochette

Lucky Dragons

Vrais Noms / True Names

[Atelier Ciseaux::2009]

|01 Honeycomb House Part 1|02 Honeycomb House Part 2|03 Honeycomb House Part 3|04 Clean House|05 Tenderers|06 It's Me|07 Restraint|08 Calling My Own Name|09 Apprehension And Regret|

Je l'ai déjà dit, chez Atelier Ciseaux on ne sort que des beaux disques. Et ce n'est pas peu dire. Ici encore nous en avons une illustrations parfaite avec ce 7" de Lucky Dragons, duo composé de Sarah Anderson et de Luke Fishbeck qui est également connu pour avoir mis sur pieds le Sumi Ink Club (un collectif graphique basé à Los Angeles dans lequel chacun peut intervenir sans aucune hiérarchie). Actif depuis 2000, Lucky Dragons, qui a plus d'une vingtaine de références à sa discographie, est tout à fait le genre de groupe qui ne rentre dans aucun cadre précis. Du moins il ne participe à aucune mode, ne cherche pas la hype et se contente de suivre sa voie avec humulité mais avec une démarche artistique originale et loin d'être fantaisiste. Pourtant ce sont des bricoleurs du dimanche mais leur musique est fait sérieux et inventivité. Psychédilique, hypnotique, répétitif, abritant des bruits subtils et faisant figurer leur musique sur un plan qui peut être tout sauf terrestre, les morceaux du duo semblent tout droit sorti d'une forêt vierge. Ces américains nous invitent à découvrir des contrées oubliées et non souillées par une culture occidentale moderne. Enfin pas dans le mauvais sens du terme en tout cas. Ceci dit ce côté un peu ethnologique et naturaliste s'explique sans doute par le nom qu'ils se sont choisis : Lucky Dragons. Ce fut aussi le nom d'un bâteau qui se trouva trop prêt d'un essai nucléaire en 1954, les marins furent irradiés avec les conséquences que l'on imagine. De fait il, symbolisa la défense écologique et la lutte anti-nucléaire. Le duo s'est approprié ce nom ainsi que toute l'histoire de ce bateau dont on retrouve les évocations dans les titres des disques de Lucky Dragons. Ce sentiment d'ailleurs et de retour à des valeurs originelles n'est donc pas hasardeux. Mais qu'on ne s'y trompe pas, Lucky Dragons ne fait pas preuve d'un extrémisme borné. Le groupe laisse exprimer sa musique, lumineuse, enivrante, minutieuse et, à l'évidence, d'une beauté inestimable. De quoi donner de se plonger à coeur perdu dans toute la discographie de ce groupe qui se révèle aussi précieux que la couche d'ozone.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 29-01-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/luckydragons

http://sumiinkclub.com/

?>