.:.Chronique.:.

Pochette

Zéro Degré

Des Etoiles Plein Les Yeux

[We Are Unique ! Records::2009]

|01 Intro (Copier-Coller)|02 Par Temps De Neige|03 Le Choix|04 Les Ecrans|05 Intermède 1|06 The Unsong Song (Feat. Angil)|07 Une Boule Dans La Gorge (Feat. Chapelier Fou)|08 Intermède 2|09 La Lie De La Société|10 Alone (Feat. Cascadeur)|11 Nos Espoirs|12 Des Etoiles Plein Les Yeux|

La phrase qui est répétée sans cesse sur Intro (Copier-Coller) va servir de leitmotiv à ce disque et donne le ton de l'ambiance qui va globalement rêgner sur Des Etoiles Plein Les Yeux :"Plutôt que recommencer la même chose à chaque fois, pourquoi ne pas faire un simple copier-coller, de nos gestes, de nos idées, qui de toute façon ne changent pas...". Comme une forme de résignation pour Nicolas Tochet. Ce bassiste de chez Melatonine chante de manière fuyante, désabusée enveloppé par un post-rock qui s'est approprié une panoplie électronique aussi à fleur de peau que l'artiste. Sans surprises, il y a beaucoup de répétitions de boucles, d'entêtement dans la musique de Zéro Degré comme cela était prévu dans le morceau introductif. Cependant, cet effort (presque) solitaire n'est pas paresseux. En effet, Nicolas Tochet n'a pas été touché par la facilité et les nombreuses séquences présentent ici sont bien souvent touchées par la grâce et vont à un essentiel qui ne nécessitent aucun développement supplémentaire.

Oeuvre sensible, Des Etoiles Plein Les Yeux a une nature qui porte vers les profondeurs de l'âme. Une âme torturée, qui se pose des questions, se tourne vers l'intime pour mieux explorer ses tourments existentialistes. Si ce disque n'est franchement d'un optimisme débordant, il n'est pas non plus complètement dépressif. Ce disque se situe entre une profonde mélancolie et le sursaut d'orgueil. Musicalement Des Etoiles Plein Les Yeux est pleinement lumineux. Touchant souvent juste, Nicolat Tochet joue beaucoup sur la corde sensible. Un crénau qu'il exploite bien et qui, probablement, reflète assez bien l'état d'esprit du personnage, sa vision de la beauté musicale qui se veut moderne, fragile et très peu porté sur les calques sonores et mélodiques des décénnies précédentes. Non, Nicolas Tochet est bien quelqu'un de son époque, ne se faisant aucune illusion mais qui, sous son aspect fébrile, avance avec l'assurance des audacieux.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 27-01-2010

A voir également :

http://www.zerodegre.net

?>