.:.Chronique.:.

Pochette

Hukkelberg, Hanne

Blood From A Stone

[Propeller Recordings / Nettwerk::2009]

|01 Midnight Sun Dream|02 Blood From A Stone|03 Bandy Riddles|04 No Mascara Tears|05 Seventeen|06 Salt Of The Earth|07 No One But Yourself|08 In Here / Out There|09 Crack|10 Bygd Til By|

Blood From A Stone est le troisième album de la norvégienne Hanne Hukkelberg. Invariablement, tout le monde l'a déjà dit. Je le redis pour qu'on n'oublie pas. C'est important car bien souvent, à ce stade, les choses commencent à se dégrader sérieusement. D'autres sombrent avant également. Elle, au contraire, se bonifie avec le temps. Au moins elle ne faiblit pas. Ses albums précédents (Rykestrasse 68 et Little Things) ont de la tenue et un certain pouvoir de séduction qu'on retrouve agréablement sur ce disque. Quelque part entre l'Emiliana Torrini de Love In The Time Of Science et Björk (ce qui revient un peu au même en fait), Hanne Hukkelberg montre des talents de song-writing tout à fait étonnant. Auteur d'une pop racée, complexe et qui prends souvent de la hauteur, Hanne Hukkelberg a manifestement de la classe, utilise à plein ses compétences de multi-instrumentiste et s'entoure d'autres musiciens qui sont au diapason. Etonnant parcours pour cette jeune femme qui est passé par le jazz, le free jazz, le rock et par Funeral, groupe de doom, pour finalement explorer les arcanes d'une musique plus oxygénée et personnelle.

Pour tout dire, Hanne Hukkelberg a choisit une voie qui lui convient plutôt bien. Jamais elle ne succombe à la facilité et se remet en question à chaque morceaux. Si le fonds de sa musique est des plus pop, il est également évident que celle-ci n'est pas figé. Elle y intègre des sonorités diverses qui viennent à l'évidence de son background de musicienne. Pensé dans les moindres détails, Blood From A Stone est un disque qui se dévoile au fil des écoutes. On prends le temps d'y apprécier les détails, sa voix aussi imposante qu'émouvante, sa capacité à changer d'humeur, de ton et de couleurs sonores. Tout ici concourt à ce que Blood From A Stone soit d'une beauté certes toute nordique mais imparable. On se croirait dans un fjord embrumé dans lequel on se laisserait guider avec confiance par la chanteuse pour nous amener à bon port, nous évitant ainsi de couler à pic. Le voyage sera un peu mouvementé, empruntant des chemins de traverses mais on en ressortira émerveillé.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-01-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/hannehukkelberg

?>