.:.Chronique.:.

Pochette

Ladylike Dragons

Heart Burst

[Nice & Rough Records/Discograph::2009]

|01 Slavery|02 13 Minutes|03 My Need Of Naughtyness|04 Travel Box|05 Fuck Off (A Beautifu Day)|06 City And The Lights|07 Like A Reptile|08 Not A Love Song|09 The Wisdom Of My Faith|10 Bound Together|11 Don't Get Me Wrong|12 Lose Control|13 Campfire|

Pour faire court Ladylike Dragons fait du rock. Du rock qui envoie du son comme on dit. Si j'étais un puriste de la pire espèce je dirais qu'ils ont une approche tout à fait classique, voire polissée. Ce n'est pas péjoratif ce que je dis, c'est juste que Ladylike Dragons arrive à une époque où le registre dans lequel ils évoluent est à présent miné par les lieux communs. Tout le monde peut se reconnaitre dans les riffs rageurs, leurs lignes de basse, cette voix de college-rock de Cindy. On peut encore avoir un attrait pour tout cela si on possède toujours un regard neuf sur la chose. Ladylike Dragons est plein de bonnes intentions on n'en doute pas un seul instant. Heart Burst, qui est leur premier album, est la preuve que le groupe a travaillé son sujet, s'est appliqué à sonner le plus juste possible sans donner l'impression de réciter une leçon. C'est là que l'on se rend compte que ce n'est pas si facile de donner le change. Ladylike Dragons s'y emploie et y parvient...presque. C'est ce petit "presque" qui fait qu'on reste un peu sur notre réserve.

Pourtant Heart Burst est un album assez frais, aucunement prétentieux, parfois un peu naïf mais qui révèle néanmoins une réelle volonté de réussite. Si le résultat est assez convenu on ne pourra pas nier que les morceaux restent assez bien tournés et que Heart Burst repose sur un côté fun et rock'n'rollesque de premier choix. Quand on y regarde de plus près Ladylike Dragons n'a rien spécialement à envier aux combos anglo-saxons qui sont censés exceller dans le genre. Ce qui est certain c'est que chez ce trio on ne cherche pas à impressionner avec des poses à deux balles. Bien au contraire Ladylike Dragons joue un rock spontané, bondissant qui est mis en relief par une richesse orchestrale qui va le plus souvent au plus juste. Soyons clair, même si Ladylike Dragons est un groupe qui monte et qui a un potentiel certain, il ne joue pas encore dans la cours des grands. Mais ils apprennent vite et progressent à grand pas.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 16-01-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/ladylikedragons

?>