.:.Chronique.:.

Pochette

Dissard, Marianne

L'Entredeux

[Le Pop Musik::2008]

|01 L'Embellie|02 Le Lendemain|03 Les Draps Sourds|04 Cayenne|05 Flashback|06 Sans-Façon|07 Merci De Rien Du Tout|08 Les Draps Sourds (Waltz)|09 Les Confettis|10 Ce Visage-Là|11 Trop Exprès|12 Indiana Song|

C'est bien beau de vivre à Tucson, de connaitre Joey Burns depuis plus de vingt ans et d'avoir fait un documentaire sur Giant Sand mais est-ce que cela est suffisant pour se mettre à genoux devant Marianne Dissard et lui faire tout un défilé d'éloges ? Et c'est ce qu'il s'est passé avec L'Entredeux qui a connu une belle reconnaissance que ce soit en France mais aussi à l'international. Mérité ? Pas mérité ? A l'évidence L'Entredeux est un album qui a de la tenu. Soutenue par l'inévitable Joey Burns et par l'apport de Naïm Amor, Marianne Dissard est forcément bien entourée. Il était donc hors de question de se louper ou de faire un disque purement alimentaire. Ce qu'elle avait pu faire précédemment pouvait laisser espérer de bonnes choses. Pourtant, L'Entredeux laisse un sentiment mitigé. Si il possède des morceaux vraiment intéressant comme L'Embellie ou Trop Exprès, d'autres sont vraiment trop axés chanson française, avec tous ses clichés et ce qui fait qui peut la rendre détestable. Album posé et sentimental, L'Entredeux tombe parfois dans le piège de la figure imposée perdant ainsi un peu de son originalité et de sa fraicheur. On se dit alors que la jeune femme a bien fait d'être bien accompagnée et conseillée sur cet album. Cela a empêché de fait que L'Entredeux soit un album médiocre et pénible à l'écoute.

Manifestement on s'est un peu vite emballé avec Marianne Dissard. L'Entredeux n'est pas aussi magique qu'on ne la dit, bien qu'il ne manque pas de charme. Au moins cela lui aura permis de se révéler au public après avoir sorti en 2006 un premier album complètement passé inaperçu. On ne se leurre pas non plus sur le fait qu'on se soit intéressé à elle du fait de ses amitiés. Sans Joey Burns qui se serait penché sur le cas Marianne Dissard ? Son parcours atypique lui a permis de rencontrer les gens qu'il faut et les choses se sont ainsi faites naturellement. Il n'y a pas forcément de calcul dans cette association. C'est juste le travail de deux personnes qui s'apprécient depuis deux décénnies. Ce n'est pas rien une telle amitié. C'est peut-être pour cela que ce disque semble lui correspondre à merveille. Et c'est aussi pour cela qu'on ne lui en voudra pas trop si les morceaux se révèlent être inégaux. On se contente de ses bonnes intentions.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 11-01-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/mariannedissard

?>