.:.Chronique.:.

Pochette

Luciano

Tribute To The Sun

[Cadenza::2009]

|01 Los Ninos De Fuera|02 Celestial|03 Sun, Day And Night|04 Conspirer|05 Hang For Bruno|06 Fran Left Home|07 Africa Sweat|08 Pierre For Anni|09 Metodisma|10 Oenologue|

Lucien Nicolet est mondialement reconnu sous le nom de Luciano. Ses dj-sets ont été apprécié un peu partout et comme beaucoup de ses congénères son temps se partage largement entre ses performances scéniques, les nombreux mixes qu’il a réalisé pour différents labels et les collaborations diverses (notamment au sein de Monne Automne ou Sense Club). Du coup, depuis qu’il est en activité, c’est à dire depuis la moitié des années 90, il n’aura jamais fait plus qu’un seul album de composition. Blind Behaviour était sans doute un travail plus personnel qui n’a pas rencontré le succès qu’il aurait du mais cela ne l’a pas empêché, cinq ans plus tard, de se détourner des dancefloors afin de mettre sur pieds une musique dont les horizons ne finissent pas d’étonner. Je dis bien horizon au pluriel car sous couvert de musique électronique Luciano s’approprie des sonorités diverses provenant de pays que l’on qualifiait il n’y a pas si longtemps que cela d’exotiques. Amérique du Sud, Afrique, Moyen Orient, Luciano semble être partout chez lui. Sa double culture (faut-il rappeler que le bonhomme est autant Suisse que Chilien) y est sans doute pour beaucoup. Cet album qui a mis quatre ans à voir le jour est, en tout cas, un condensé d’inventivité.

Et pourtant cela n’avait rien d’évident au départ. Si on ne fait pas trop attention on pourrait facilement prendre le contenu de ce disque pour de la musique d’ascenseur. Il n’en est évidemment rien mais une écoute distraite peut prêter à confusion. Tribute To The Sun est donc assez loin d’avoir en son sein une muzak de basse qualité (pléonasme ?) qu’on aurait vite fait d’oublier. Soyons franc, il n’est pas sur que ce disque reste forcément dans les anales mais, sur le moment, Tribute To The Sun fait largement son effet démontrant que Luciano est en pleine possession de ses moyens. L’homme est expérimenté, cela ne fait aucun doute. Au delà d’une célébration du soleil, ce disque est également une apologie de la diversité des cultures, de leurs rencontres et, dès lors, leurs capacités à créer quelque chose de neuf. Tribute To The Sun est un disque ouvert sur le monde, ouvert sur la vie, avec ses joies et toutes ses blessures. De par son vécu, Luciano ne pouvait que s’en sortir.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 16-12-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/luciennluciano

?>