.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Climax Serie 7,8,9,10,11,12

[Oceanik Creations::2009]

|01 L'Homme Orchestre - Les Astragales|02 Lumen In Nomine - Laurent Rochelle|03 Keiko - Altaï|04 I&I&I&I...Free ! - Lokka|05 Olo - Clément Edouard|06 Password - DoWnTaO|

On aurait du chroniquer la première Climax Série l’année dernière qui regroupait Hopen, Abraxas Project, Oldman, Atone, Mathias Delplanque et une collaboration entre Oldman et Jérôme Paressant. Ces deux derniers ayant même poursuivit avec un Under The House de toute beauté. Deuxième série donc avec six nouvelles entités, six nouveaux morceaux, six nouvelles créations, six nouveaux ep. Entre Les Astragales, Laurent Rochelle, Lokka, Altaï, Clément Edouard et DoWnTaO on assiste à un ensemble disparate qui oscille de la musique nouvelle, le jazz, l’électronique cérébrale, le post-rock, le néo-classique…bref, toutes formes de musiques obliques dont on aimerait qu’elles aient une meilleure exposition médiatique. La chose n’est certainement pas aisée car les musiques proposée par ces artistes, aussi disparates qu’elles soient, ne répondent absolument pas à un modèle de diffusion classique et commerciale. Elles ne pourront donc être défendue que par des passionnées, des personnes qui n’ont aucun impératifs économiques et qui sont fondamentalement ouvert à la découverte. Ce portrait pourrait être celui de monsieur tout le monde, n’importe quel amoureux des sonorités non conventionnelles et ouvertes sur l’ailleurs et non sur le déjà connu.

Ainsi cette nouvelle série est une proposition honnête qui fait sortir de l’ombre des musiciens qui n’ont ici qu’une seule ambition, aller de l’avant. Ils n’ont rien à gagner ni rien à perdre et c’est sans doute pour cela que les (longs) morceaux qui nous sont présentés ici sont d’une sincérité sans failles. Chaque titre ouvre une porte sur un nouveau paysage et on se plait à le découvrir comme si c’était la première fois ou qu’on soit vierge de toute expérience musicale. La Climax Série ne propose pas forcément de grosses révélations mais, tout simplement, un regard différent sur les musiques modernes. On pourra trouver cela assez élitiste mais ce serait passer à côté de l’essentiel, à savoir toute la richesse d’un vivier de créateur qui ne demande qu’à s’exprimer. Oceanik Creations fait cet effort ambitieux et c’est tant mieux. On a tous à y gagner.

DoWnTaO "PassWord (climax mix)" from Jerome Paressant on Vimeo.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 09-12-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/climaxserie

?>