.:.Chronique.:.

Pochette

Longcut, The

Open Hearts

[Melodic::2009]

|01 Out At The Roots|02 Something Inside|03 Tell You So|04 Evil Dance|05 You Can Always Have More|06 Open Hearts|07 At Any Time|08 Mary Bloody Sunshine|09 Repeated|10 Boom|11 The Last One Here|

Repéré il y a de cela trois ans avec un A Call And Response, paru chez Deltasonic, assez sympathique, The Longcut, trio de Manchester, nous revient avec Open Hearts sur le toujours très classe label Melodic. L’intention du groupe est on ne peut plus claire. Il s’agit de frapper fort et d’impressionner. Pour ce faire The Longcut adopte une musique volumineuse où les guitares sont mises en avant, la batterie est martelée et où la voix de Stuart porte au delà de ce mur du son comme si il utilisait un hygiaphone pour haranguer la foule. Mais ne croyez pas que ce disque soit sans finesse. Bien au contraire, la musique de The Longcut est flamboyante, pleine de passion et joue sur un registre émotionnel tout à fait honorable qui fait que Open Hearts contient des chansons enlevées, pleines d’emphases et qui fonctionnent assez agréablement. A l’évidence, The Longcut ne verse pas dans un élitisme arrogant et hautain. Mieux, grâce à un rock volubile et une musique électronique catchy, le groupe sait se montrer plus subtil comme sur des titres comme Mary Bloody Sunshine. Les mancuniens ont plusieurs cordes à leur arc et n’hésitent pas à les utiliser afin de ne laisser personne sur sa faim.

Cependant on a largement conscience que Open Hearts est tout à fait le type de disque qui ne s’écoutent qu’à un instant T. Il est de son époque, moderne autant qu’il le peut mais risque de n’être que cela. Vite écouté, vite remplacé par autre chose. Malgré des chansons d’une évidente qualité (Out At The Roots ou Tell You So pour ne citer que celles-ci), qui se souviendra de The Longcut dans quelques mois ? Peut-être pas grand monde et ce sera largement immérité car Open Hearts est un disque bouillonnant et foisonnant de bonnes idées. La persévérance leur sera fort utile et bien qu’ils marquent des points avec ce second lp on se dit que le chemin est encore long avec qu’ils illuminent le monde de leur talent. En attendant le trio monte en puissance et c’est plutôt bon signe.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 18-11-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/thelongcut

?>