.:.Chronique.:.

Pochette

Mimes Of Wine

Apocalypse Sets In

[2009::Midfinger Records]

|01 Julius|02 K|03 Bolivar|04 Gozo|05 Vernal|06 Long Lifting Road|07 Oberkampf|08 From A Forsaken Bow|09 Moth|10 Fishes|

Trop d’effets de style tue l’effet de style. C’est ce qu’on pourrait dire de ce premier disque de Mimes Of Wine qui est incarné par Laura Loriga, italienne de son état et qui, avec son piano et quelques musiciens multiplient les trémolos, les clichés et se plonge dans un profond pathos à assassiner les morts. Alors on peut trouver ça jolie, enlevé, voire original (il y en a pour qui ce fut le cas) mais le côté théâtral de la chose devient rapidement un peu trop envahissant jusqu’à le trouve pour le moins encombrant. A côté de cela il est également évident que la jeune femme sait écrire des chansons et, avec une voix magnifique, les interprètes avec une belle passion. Cependant, cette impression qu’elle en fait trop en donnant dans un émotionnel débordant ne nous quitte guère et plombe définitivement un disque qui aurait pu se révéler autrement s’il ne développait pas une mélancolie de bazar. Difficile de dire ce qu’il aurait fallu en définitif. Ce qui est certain c’est que Laura Loriga n’a pas su se contenter de l’essentiel et s’est lancé dans une outrance formelle qui ne lui a pas réellement rendu service ici. Entre ennui et overdose rapide on a le sentiment d’un immense gâchis qui se répète à chaque chanson. J’aurai aimé être positif à propos de ce Apocalypse Sets In, mais rien n’y fait. Dommage.

note : 5

par Fabien, chronique publiée le 02-11-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/mimesofwine

?>