.:.Chronique.:.

Pochette

Necro Deathmort

This Beat Is Necrotronic

[Distraction::2009]

|01 Woburn Place Corner|02 Spilth (Spill Your Filth)|03 Hurt Me I'm Bored|04 I Can See Through Time|05 Return To Planet Atlas|06 Necro Effigy|07 Broadcast|08 I Fought The Law And The Law Won|09 Technicolour Minstrel Show|10 Origami Werewolf|11 Ultimate Testament|

J’aime beaucoup les projets farfelus et Necro Deathmort en est un. Avec un nom pareil, il ne pouvait en être autrement. Composé de Matthew Rozeik (Astrohenge) et d’ AJ Cookson, qui s’auto prénomment Bert et Ernie, Necro Deathmort est une synthèse entre une musique électronique warpienne avec le doom, des rythmiques hip-hop et le death metal. Ca peut faire peur comme ça, en le disant, mais le résultat est assez surprenant. Les parallèles fait avec les deux nécromants ont été nombreux. On a été jusqu’à parler d’une rencontre virtuelle entre Squarepusher et Sunn O))) avec en orbite des références à Earth, Growing, Scorn, Jesu et, pourquoi pas, le Wu Tang Clan. Le décor est planté et il ne déçoit pas. Ainsi This Beat Is Necrotronic est ce genre de disque hybride, sombre et inquiétant qui déploie une force inavouable et insoupçonnée. Ce conglomérat d’influences est parfaitement digéré par le duo qui exploite à fonds les ingrédients les plus pénétrant de chaque genre. Petite boutique des horreurs ou disque génialement intuitif, faites votre choix mais This Beat Is Necrotronic n’est pas fait pour laisser indifférent.

D’ailleurs, à aucun moment il nous laisse croire que nous puissions l’ écouter sans y être attentif. Necro Deathmort n’aurait pu être qu’une vaste blague, un projet parodique sans finesse à l’humour bétonné. Il est tout l’inverse. Necro Deathmort ou le trépas par trois fois. Difficile de faire plus sérieux. D’ailleurs tout démontre dans cet album qu’on est pas pour rigoler mais bien pour établir des connexions sonores nouvelles basées sur des explorations qui tiennent de l’obscur et de l’angoissant. Nous avons donc le nom, la musique mais aussi une pochette de disque qui est tout autant évocatrice. Celle-ci a été élaborée par Dominic Hailstone qui a déjà travaillé pour Mogwai, Aphex Twin ou Isis. Une pochette qui, elle aussi, ne laisse aucune place à l’équivoque. This Beat Is Necrotronic est sûrement l’une des curiosités de cette année et, pour être tout à fait honnête, c’est même un peu plus que cela. Necro Deathmort est l’émanation d’une musique électronique revancharde qui ne se laisse pas endormir par le ronron habituel dans lequel beaucoup de leurs camarades se sont installés. Un must.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 27-10-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/necrodeathmort

?>