.:.Chronique.:.

Pochette

DJ T

The Inner Jukebox

[Get Physical::2009]

|01 The Inner Jukebox|02 Dis|03 Gorilla Hug|04 Bateria|05 Mr. Piano Hands|06 Lit From Within|07 Rituality|08 Switch|09 Shine On|10 Weirdo|11 To The Drum|

On aura un peu attendu pour voir un successeur à Boogie Playground mais on ne fera pas trop la fine bouche. En effet, entre temps Thomas Koch aka DJ T aura sortie une bonne quantité de maxis, une compilation et un mix et ce, de façon assez régulière. Donc, oui, pas de quoi faire un scandale. The Inner Jukebox arrive entre nos mains comme si on n’avait pas vu le temps passer. A vrai dire, il ne serait pas sorti nous n’aurions pas protesté non plus. Thomas Koch est tout à fait le genre de DJ qui enthousiasme sur le format 12’’ mais qui peine à convaincre lorsqu’il passe à l’album. Le défaut d’un disque comme The Inner Jukebox est qu’on voit assez aisément les limites de DJ T. Dans l’absolu la techno-house minimale proposée par l’Allemand est plutôt bonne mais, l’ensemble, assez classique. Basée sur la répétition, des ambiances feutrées et, parfois, hypnotiques, la musique de Koch ne fait qu’assouvir les besoins essentiels et va rarement plus loin. Ainsi, tous les morceaux sont bâtis sous le même principe et à aucun moment on a le sentiment que DJ T a les moyens d’aller au-delà de ce qu’il nous propose ici.

Cependant, The Inner Jukebox reste assez agréable à l’écoute, se présente comme un album fonctionnel et facile à digérer. Il n’y a pas de regrets particuliers lorsque le dernier morceau s’achève mais on a conscience que nous ne sommes pas en face d’un grand disque. On reste aisément dans la moyenne, Koch ayant suffisamment d’expérience pour ne pas se laisser embarquer une techno de bas étage. Fluide de bout en bout, The Inner Jukebox est sans doute très bien pour une soirée clubbing entre amis mais son ambition s’arrête là. A la limite on pourrait presque le laisser tourner en musique de fond. C’est là qu’il se rend le plus efficace car la techno ouatée de Thomas Koch s’adapte fort bien de ce genre de situation et parvient à vous envelopper de manière tout à fait agréable. Certes, c’est un rôle un peu restreint mais on ne lui en voit pas d’autres. Il faudra s’en contenter ou passer à autre chose.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 24-09-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/deejaytea

?>