.:.Chronique.:.

Pochette

White Stripes, The

Elephant

[XL Recordings::2003]

Retour du duo rouge et blanc qui ne met pas d’eau dans son vin. Ce quatrième album ne s’égare pas vraiment et reste dans la tranchée blues country punky rougeoyante . Il faut battre le fer pendant qu’il est encore chaud diront les mauvaises langues mais les Whites Stripes ne font finalement que rester sur le rythme sauvage de leur début. Des le départ, on est accueilli par un rock’n roll de feu avec une recherche sonore beaucoup plus affûté que d’habitude pour le groupe. Les guitares sont tranchantes et saignent avidement les tympans de l’auditeur. La rythmique, implacable, s’amuse à taper là où ça fait mal et empêche toute cicatrisation trop rapide. Mais heureusement comme un antidote qui rend accro au poison, la voix d’ado pré pubère de Jack s’enflamme et cautérise la plaie ! Pour les moments d’accalmie, faites confiance aux quelques notes de piano qui agissent comme du mercurochrome sur une blessure. Enfin le nouvel album des White Stripes c’est vraiment tout un programme !

note : 8

par Zulyen, chronique publiée le 15-10-2003

A voir également :

http://www.redcandycane.net/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
Splinter : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur

?>