.:.Chronique.:.

Pochette

Pop, Iggy

Préliminaires

[EMI::2009]

|01 Les Feuilles Mortes|02 I Want To Go To The Beach|03 King Of The Dogs|04 Je Sais Que Tu Sais|05 Spanish Coast|06 Nice To Be Dead|07 How Insensitive|08 Party Time|09 He's Dead / She's Alive|10 A Machine For Loving|11 She's A Business|12 Les Feuilles Mortes (Marc's Theme)|

Iggy Pop est un survivant. Il a traversé les époques, non sans mal, et est passé par tous les stades alors que beaucoup de sa génération ont sombré ou ont complètement disparus rejoignant le panthéon du punk rock sauce US. Icône rock parmi tant d’autres, l’Iguane a toujours flirter avec la déchéance et si sa rencontre avec David Bowie n’avait pas été déterminante, il serait sans doute déjà allé ad patres avec tous les honneurs qui lui auraient été du. Cependant voilà, le bonhomme a traversé les décennies avec plus ou moins de bonheur mais a fini par s’assagir et avoir une carrière discographique aléatoire mais qui n’a jamais entamé l’image qu’on se faisait de lui. Aujourd’hui Iggy Pop n’a plus rien à prouver et depuis Skull Ring (2003), il n’avait pas fait grand-chose de probant. 2009 est donc l’année de son grand retour mais comme à chaque fois qu’il revient sur le devant de la scène on ne sait pas trop quoi en attendre. La première piste à explorer était cette participation au projet de Danger Mouse et Sparklehorse (Dark Night Of The Soul) qui pouvait laisser présager un come back en force. On ne pouvait que se pencher avec curiosité sur ce Préliminaires qui, sur le papier, paraissait séduisant.

Initié par un travail de commande qu’il devait réaliser pour Erik Lieshout afin d’illustrer musicalement le making-of de La Possibilité d’Une Ile, ce qui allait composer l’ossature de Préliminaires est vite devenu un projet à part. Composé de reprises mais aussi de morceaux originaux, Préliminaires met en avant un aspect d’Iggy Pop qu’on ne connaissait pas ou peu : son côté crooner. On l’avait déjà bien vu chanter Ne Me Quitte Pas avec Ayo et plus récemment reprendre I Put A Spell On You avec Catherine Ringer mais ce qui aurait pu apparaitre comme une simple passade était bel et bien une idée fixe. Ainsi, il reprend Les Feuilles Mortes pour introduire son album mais aussi pour le conclure, présentant ainsi l’environnement dans lequel il évoluera tout au long de Préliminaires. Une touche nostalgique, old school et éloignée des humeurs de notre temps. Même si l’aspect rock’n’rollesque du personnage a quasiment disparu, même si on sent quelques relents sur Je Sais Que Tu Sais ou Nice To Be Dead, on découvre un Iggy Pop apaisé et qui se fait plaisir. Le tout n’a certainement rien d’exceptionnel, l’Américain comptant sur sa voix suave et profonde pour faire pencher la balance mais aussi sur des chansons tout à fait correct. En somme c’est un peu comme d’habitude. Il n’y a pas de déception mais non plus d’explosion de joie. Contrairement à d’autres, l’ami Pop vieillit raisonnablement et c’est heureux qu’il ne soit pas disparu prématurément.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 09-08-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/iggypoppreliminaires

?>