.:.Chronique.:.

Pochette

Suchy, Joseph

Calabi. Yau

[Staubgold / Chronowax::2003]

|01 Calabi.Yau|02 Su-um|03 Ka-asam|04 Moo-ay|05 By-baa|06 Soan-ne|07 Uum-u|08 Kaalay|09 Kao-on|

Joseph Suchy ne vous dit rien? Et pourtant. Ce type est loin d’être le dernier des amateurs. On l’a déjà remarqué dans des collaborations avec David Grubbs, Ekkehard Ehlers, Niobe et FX Randomiz. On le compte également parmi les membres du Nub Dub Player de Burnt Friedman. Enfin, et pour ceux qui s’intéressent aux musiques non conventionnelles, J.Suchy est aussi l’un des fondateurs du label Grob.

J.Suchy s’attelle donc a un effort solo. Ce n’est pas son premier coup d’essai. Loin de là. C’est dans une veine électronique que nous invite le personnage. Il y intègre une bonne part de guitare acoustique donnant une certaine fraîcheur à l’ensemble des compositions. C’est subtil mais aussi tout emprunt de fragilité. De la sensibilité : voilà ce qui peut définir cet album. Un univers sonore qui n’est certes pas original, puisqu’on peut trouver nombre de disques du même acabit, mais qui est relativement bien fait et qui fait preuve d’une belle maîtrise dans un genre qui peine malgré tout à se renouveler.

Quoiqu’il en soit pour les fans de musique électronique sensible et fouillée ce disque ne peut que convenir. Bref un effort à l’allemande dans la grande lignée des œuvres électroniques de ces 35 dernières années, qui ne surprend plus mais dont la qualité est toujours présente. Et c’est bien là l’essentiel.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 15-10-2003

A voir également :

http://www.josephsuchy.com

http://www.staubgold.com

?>