.:.Chronique.:.

Pochette

Mogwai

The Hawk Is Howling

[Wall Of Sound::2008]

|01 I'm Jim Morrison, I'm Dead|02 Batcat|03 Daphne And The Brain|04 Local Authority|05 The Sun Smells Too Loud|06 King Meadow|07 I Love You, I'm Going To Blow Up Your School|08 Scotland's Shame|09 Thank You Space Expert|10 The Precipice|

On dit Mogwai en perte de vitesse, que Mr.Beast était leur apogée et que, désormais, les Ecossais ne pouvaient que décliner. Doit-on croire à la fin d’une histoire d’amour qui a commencé dès Young Team ? C’est possible mais, sur disques, Mogwai est pourtant toujours à la hauteur. Ce qu’on leur reproche, finalement, c’est de faire ce qu’ils savent faire le mieux, sans chercher à se trahir ou aller manger à d’autres râteliers. La bande originale de Zidane : A 21st Century Portrait démontrait déjà à la suite de Mr.Beast que le groupe n’était pas en passe de sombrer dans la banalité. Deux ans plus tard, The Hawk Is Howling confirme cette impression avec, d’entrée un I’m Jim Morrison, I’m Dead d’anthologie. Batcat, qui lui succède, offre un autre visage du groupe. Un visage moins tournée vers les séquences atmosphériques, les montées en puissance et plus vers un rock massif et imposant qui ne passe pas par des intermédiaires pour afficher son caractère explosif. Cependant, les vieux réflexes reprennent le dessus assez rapidement. Ils reviennent, ainsi, à des intentions qui ont fait leur réputation et qui a fini par émerveiller bon nombre d’entre nous.

De fait, la magie fonctionne toujours sur The Hawk Is Howling. Mogwai est bien au rendez-vous et il n’est certainement pas le groupe has been dont on prétend qu’il soit. Ce nouvel album connait le côté majestueux de ses prédécesseurs, est plein d’emphase et diffuse une émotion forte. On pourra toujours arguer que The Hawk Is Howling n’est peut-être pas le meilleur album de la formation mais elle n’a pour autant perdu son inspiration. Pour tout dire, Mogwai ne mérite pas vraiment ce dénigrement auquel il a droit. Et ce n’est pas de la complaisance que de dire cela tout simplement parce que, jusqu’ici, leur discographie, bien qu’imparfaite, est tout à fait défendable et composé de réels grands moments. Manifestement, The Hawk Is Howling fait parti de ces grands moments. Cependant le fait de l’écrire ne suffira pas pour convaincre. Chacun est libre de se faire sa propre opinion sur ce disque qui ne démérite pas. Il suffit de l’écouter. Tous les arguments y sont présents montrant un Mogwai plutôt en bonne forme.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 24-06-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/mogwai

?>