.:.Chronique.:.

Pochette

Tamaru

Figure

[Trumn::2009]

|01 Torso|02 Plateau|03 Stream|04 Matter|05 Cathedral|06 Thought|07 Juju|08 Room|

Trumn est un jeune label japonais qui officie dans les musiques expérimentales. Jusqu’ici, rien d’extraordinaire. Sa première référence est cet album de Tamaru qui se présente sous un packaging cartonné tout en verticalité et qui se déplie délicatement. Tamaru est connu pour son implication dans le groupe Installing dans lequel on retrouve Keiichi Sugimoto aka Four Colour. Figure est le deuxième album en solitaire (apparemment il en aurait sorti une bonne quantité mais sur des thèmes différents et au sein de formations ou collaborations diverses) basé sur l’exploration des possibilités de son instrument de prédilection : la guitare basse. Clairement dans une optique d’improvisation et de minimalisme ambiant, Tamaru use de sa basse avec une très grande délicatesse. Si, par bien des aspects, le caractère ambiant ressort des travaux du Japonais celui-ci refuse qu’on prête cette dénomination à sa musique. Selon lui c’est plus le caractère improvisé et l’insistance sur la confrontation entre le tonal et l’atonal qui doit l’emporter. Le reste ne serait qu’une vue erronée de l’esprit. Une fois cette précision assimilée on peut écouter Figure d’une toute autre manière. Chaque pièce qui compose l’album mérite une attention toute particulière afin de percevoir toutes les nuances apportées par Tamaru. Une écoute non rigoureuse serait ainsi fort dommageable.

Pourtant la tentation de cataloguer Figure dansla case ambiant est assez forte. Des morceaux comme Torso ou Plateau prêtent facilement à confusion tellement ceux-si sont construits autour de longs étirements sonores. A contrario des titres, comme Stream ou Thought sèment durablement la confusion. Au bout d’un certain moment on finit même par douter. Cependant, au lieu de se creuser la tête pour savoir si effectivement Figure est un disque d’ambiant, il vaut mieux se concentrer sur les valeurs intrinsèques de celui-ci. Difficilement accessible, hermétique, froid et monolithique, Figure ne fera sans doute pas que des heureux. Sans doute son côté très introspectif peut-il rebuter mais il est également indéniable que ses recherches peuvent intriguer et susciter un peu plus que de la curiosité. En somme, si Figure est un disque à écouter dans la pénombre, il est aussi un appel à en savoir un peu plus sur un Tamaru très mal connu en Europe. Pour Trumn, Figure est une bonne œuvre inaugurale qui pose parfaitement les bases de l’orientation voulue par le label.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 09-06-2009

A voir également :

http://www12.ocn.ne.jp/~tmr/

http://www.trumn.com/home.html

?>