.:.Chronique.:.

Pochette

Dear Reader

Replace Why With Funny

[City Slang::2009]

|01 Way Of The World|02 Dearheart|03 Great White Bear|04 Bend |05 Out Out Out|06 Release Me|07 Never Goes|08 The Same|09 What We Wanted|10 Everything Is Caving|

En ce moment il est bien difficile de passer à côté de Dear Reader. Ce duo Sud-Africain, après avoir changé de nom suite à son album The Younger sorti en 2006, est inondé d’éloge dans le monde de l’indie-pop. Ils sont en effet nombreux à en faire des caisses pour ce premier album de l’ère post Harris Tweed. Ils le sont nettement moins à émettre quelques doutes (chez les franc tireurs de Gonzaï ou sur Fluctuat par exemple) sur le bien fondé de Replace Why With Funny. Alors quoi ? Disque génial ou sombre arnaque ? Rien de tout cela. Il suffit d’une écoute, même distraite, pour se rendre compte que Dear Reader n’est en rien une formation de besogneux. La voix soignée de Cherilyn McNeil et les talents multifonctions d’un Darryl Torr n’y sont sans doute pas étranger. Cependant si ils sont capables de titres à tomber à la renverse (Dearheart, Great White Bear…) ils peuvent également commettre des choses plus terre à terre (Bend,Out Out Out). Replace Why With Funny n’est peut-être pas le chef d’œuvre annoncé et l’emballement compréhensible pour celui-ci est sans doute trop soudain. Malgré ses grandiloquences, son côté trop propre et gentil Dear Reader reste une bonne surprise mais cela s’arrêtera là. On ne retient au final que quelques morceaux inévitables et sacrément bons, les autres tombant dans la moyenne de l’indie-folk courante.

Ce n’est pas la première fois que l’on déroule le tapis rouge pour un groupe à la coloration acoustique. Ce ne sera pas la dernière fois non plus. C’est de saison. Même l’orchestration, qu’elle soit volumineuse ou plus intimiste, ne changera pas forcément la donne. On reste un peu sur notre faim, ne sachant, finalement, pas trop quoi penser de ce groupe qui oscille entre grâce et conventionnel pénible. Pour autant, il est bien inutile de les enfoncer car Replace Why With Funny est plutôt porteur d’espoirs que le contraire. On peine à croire que Dear Reader ait absolument tout dit sur ce disque. On ne doute pas non plus que ce disque finira sans trop de surprises en bonne position dans les classements de fin d’année tellement il a été encensé. On se méprend probablement. Il y a sans doute mieux ailleurs mais bien pire également. On se contentera de cette impression pour le moment.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 07-06-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/dearreadermusic

?>