.:.Chronique.:.

Pochette

Pastry Case

Wheelchair And Jogging Suite

[Kütu Folk::2009]

|01 Upstairs|02 My New Jogging Suite|03 Some Birds|04 I Saw GT|05 Hey Hey|06 Greatings|07 Watergun Or Watergun|08 For The Girl I Love|09 Another Church|10 City|11 Under A Wheelchair|12 Eight O'Clock|

Au début j’étais un peu dubitatif quand on me parlait de l’effervescence clermontoise. Mais force est de constater qu’elle existe bel et bien et que des choses très intéressantes en sont issues. L’une des plus en vue est le label Kütu Folk qui détient en son sein les étonnants Pastry Case. Etonnant parce que Pastry Case est sensé faire de la folk mais celle-ci est hors cadre, modifiée, modernisée et à cent lieux du classicisme qui gangrène peu à peu le renouveau du genre qui sévit depuis quelques années. Au tournant des années 80 on parlait de no wave, mouvement musical apparu en parti en réaction à la new wave et qui par son caractère dissonant, bruitiste, improvisé et bien souvent destructuré (cf les DNA, Glenn Branca, Mars, Teenage Jesus & The Jerks, James Chance & The Contorsions) niait les vertus pop et classique de la chanson. Nous n’en sommes sans doute pas là avec Pastry Case en ce qui concerne la folk mais on note tout de même une volonté chez eux de briser les formes les plus basiques qu’on a trop tendance à écouter de façon générale. En soit la folk mutante de Pastry Case n’est pas une opposition frontale mais une tentative d’aller au-delà des fondamentaux.

Ainsi Wheelchair & Jogging Suite se situe bien au-dessus des poncifs jusqu’ici entendus au point qu’on se demande même parfois si ce disque a encore quelque chose de folk. No-folk ? Post-folk ? Néo-folk ? A vrai dire il est bien difficile de situer Pastry Case mais, ce qui l’est moins, c’est de se rendre compte que cet album exerce sur son auditeur un attrait indéniable. Sous ses aspects mécaniques et bricolés la musique de Pastry Case expérimente, appose des sonorités distordues qui ne sont jamais loin de l’abstrait. En tout cas le groupe soigne sa différence et semble vouloir ne ressembler à personne d’autres. Si le disque semble avoir été construit avec les moyens du bord, sa modernité ne fait pas de doute. Il est certainement plus tourné vers l’avenir que la plupart de ses concurrents qui ont plutôt tendance à avoir une démarche inverse ou à regarder ce qui se passe chez me voisin. Pastry Case avec ses chansons faites de bric et de broc dont on a l’impression qu’elles ont été créé par accident est assurément un groupe à part dans la folk moderne mais certainement pas le plus inintéressant.


Pastry Case My New Jogging Suit live @ Le Nouveau Casino
envoyé par Kutu_Folk_Records. - Regardez d'autres vidéos de musique.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-05-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/pastrycase

?>