.:.Chronique.:.

Pochette

Bishops, The

For Now

[W2 Records / Boxson::2009]

|01 City Lights|02 Wandering By|03 Hold On|04 Nothing I Can Do Or Say|05 Pass Away|06 For Now|07 Laughter In The Dark|08 If You Leave Today|09 Slow River|10 He Was A Friend Of Mine|11 Rain Dance|12 Train Won't Stop|13 Free To Do What You Want|14 Carry On|

Alors que tout le monde, ou à peu près, s’accorde à le dire, The Bishops sont sans doute les seuls à se défendre d’être un groupe tourné vers les 60’s. Et pour bien marquer le coup Mike Bishop, l’un des jumeaux de la formation londonienne, de citer allègrement The Last Shadow Puppets comme l’une des influences majeures pour la conception de For Now. Manque de bol, The Last Shadow Puppets ne sont pas ce qu’on peut appeler un modèle de modernité. Embarqués dans le même bâteau, les deux groupes ont, à l’évidence, un pied ancré quarante ans en arrière plutôt que d’être dans le temps présent et de voir vers l’avenir. Ceci étant, et dans l’absolu, il faut reconnaitre que The Bishops, dans ce qu’ils font, ont un peu plus que du talent. En effet, un album comme For Now est imparable. Ayant parfaitement acquis les rudiments de la pop-song, ils s’évertuent à donner de la fraicheur et de la légèreté à leurs chansons tout en insistant sur une forme sonore basique mais dont l’efficacité n’est même pas à démontrer tellement c’est évident. Tout parait si facile avec eux. Ainsi ils ont un sens inné pour dégotter les mélodies essentielles qui agissent pleinement sur la corde sensible. D’un bout à l’autre de l’album, The Bishops offrent une leçon de savoir faire qui, franchement, impressionne.

Si leur premier album avait su nous mettre la puce à l’oreille, avec For Now le doute n’est plus permis. Bien entendu, ils n’ont pas inventé la poudre, que leur côté vieillot ne laisse personne dupe sur leurs intentions profondes, mais on ne peut pas leur enlever cet enthousiasme communicatif qui habite cet album. De fait, For Now est le genre d’album qui fait clairement du bien et qui ne nécessite aucunement de demander à leurs auteurs le moindre effort novateur. La flamboyance pop des morceaux est alors suffisante. Mais nous étions prévenus. Si, d’aventure, leur premier disque nous avait échappé, la pochette de For Now ne laisse que peu de doute sur son orientation musicale. Vu leurs têtes et leurs acoutrements, on les voyait mal faire autre chose que ce qu’ils nous proposent aujourd’hui. Doit-on le regretter ? Que nenni. The Bishops sont parfaits dans le costume qu’ils ont choisis d’endosser. Et, ma foi, il n’est manifestement pas si lourd que cela à porter. Surtout quand on est capable de sortir des disques de ce calibre.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 09-05-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/thebishopsuk

?>