.:.Chronique.:.

Pochette

Passe Montagne

Oh My Satan

[Africantape/Ruminance::2009]

|01 Jupiter|02 La Loi C'est La Loi|03 Premier Flocon|04 Positive Manouche|05 98% Cuir 2%Sky|06 Traga Maluca|07 Made In China|08 Lowcost Deluxe|09 More Mormon|10 Tractor Operator|11 Le Pli|12 Vice Is Good|

Julien Fernandez et ses deux acolytes (Samuel Cochetel et Gilles Montaufray) nous reviennent, après un Long Play de toute beauté, sur un ton blasphématoire. Ce n'est pourtant pas l'enfer que nous promet le trio mais juste une déflagration math-rock qui fait logiquement suite à celle qui avait su nous bousculer sur Long Play. Passe Montagne est un groupe qui ne fonctionne que sur l'urgence et ne conçoit même pas qu'il puisse en être autrement. On pourrait facilement considérer Oh My Satan comme un affrontement sonore mais ce serait passer à côté de toutes les subtilités qui égrènent ce disque. Certes il y a un côté très viscéral dans ce que fait Passe Montagne. C'est direct, il n'y a pas de détours et la violence brute de chaque morceaux n'est pas la marque d'un simplisme bruyant qui ne se prend qu'au premier degré. En fait on a le choix. Soit on prend cette décharge d'énergie en pleine face et on s'en satisfait, soit on se rend compte de la performance de Passe Montagne et de l'anguleuse complexité des compositions. Dans l'un et l'autre cas on en a pour son argent. Le feu nourri et croisé des guitares accompagnent en parfaite symbiose une batterie qui martèle à tout va et qui fait clairement office d'instrument central. Passe Montagne galope à toute vitesse et passe les cols sans se soucier de flirter avec le danger le plus absolu. Rien ne semble pouvoir les atteindre et le mur du son engendré est comme la plus forte des carapaces.

Oh My Satan confirme donc ce que Long Play nous avait laissé entrevoir. Passe Montagne est un groupe qui ne se laisse pas attendrir et est, sans doute, l'un des plus radical de sa génération. En à peine plus de vingt minutes le trio va jusqu'au bout de son discours. Il n'y avait pas besoin d'en faire plus. Le message est suffisamment clair comme cela. Il faut dire que le caractère frontal et explosif de la musique de Passe Montagne ne permet pas de longs développements. Heureusement d'ailleurs. Dans le cas contraire on friserait peut-être un indigestion et le groupe perdrait assurément toute sa force de persuasion. Il n'en est rien et Oh My Satan évite les architectures trop évidentes ou consensuelles. Fans de Belle And Sebastian passez votre chemin; ce disque n'est pas fait pour vous. Oh My Satan est un album physique et qui ne convient certainement pas aux personnes aux faibles épaules. Pour les autres, le plaisir est évidemment total. Comment peut-il en être autrement ?

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 22-04-2009

http://www.myspace.com/passemontagne

?>