.:.Chronique.:.

Pochette

Jack De Marseille

Inner Visions

[Module::2009]

|01 So Lovely|02 Spiritual Life|03 Dubaminimalogy|04 Echospace|05 Body And Mind|06 Voie Céleste|07 In The Dark Side|08 Energizer|09 Deep Inside|10 Personnal Feelings (vs Trisomie 21)|

Jack De Marseille, je crois qu'il est inutile de le présenter. Vétéran de la scène rave et impénitent clubber, notre homme aura traversé presque deux décénnies avec plus ou moins de bonheur. Cependant tout le monde reconnait qu'il n'est pas un guignolo et une forme de respect entoure le personnage. Depuis le temps, la chose électronique n'a plus vraiment de secret pour lui mais il reste un passionné dont la soif de progrès ne s'est jamais démentie. Ce nouvel album prouve au tout venant que Jack De Marseille n'a rien perdu de sa verve et que bien qu'il ait une discographie chargé, il a encore pas mal de choses à montrer. Sur la forme il n'y a rien de bien neuf sur Inner Visions mais l'homme est capable de nous apporter sur un plateau une musique house accomplie avec des nuances dub (Deep Inside) et quelques influences allemandes. Mais la dominante de ce disque est bien cette volonté annoncée d'un retour aux sources, celles qui évoquent les sonorités de Chicago et de Détroit à l'époque d'un âge d'or qui est encore aujourd'hui regardé avec nostalgie. Ce n'est que 20 ans après que l'on prend toute la mesure d'un tel mouvement. Quand celui-ci n'interressait que le cercle des initiés (certes plus nombreux chaque jour) il restait décrié par les tenants du bon goût officiel. Pour Jack De Marseille il ne s'agit sans doute pas d'un retour en arrière mais bien de montrer que ce genre de sonorités sont toujours d'actualités.

La démonstration est, à ce propos, éclatante. Inner Visions étale toute sa modernité et sa diversité. Assez aérien dans l'ensemble, ce disque n'oublie cependant pas d'avoir une touche dancefloor qui nous ramène rapidement les pieds sur terre. Si certains peuvent rester dubitatif quant au retour de Jack De Marseille et à la qualité de Inner Visions, qu'ils soient à présent rassurés. Ce qui n'est que le deuxième album de Français est d'une totale sincérité et montre une connaissance approfondie de la musique house. Il n'y a pas grand chose à rajouter si ce n'est que notre homme est loin d'être lessivé. A la limite il nous donne ici une leçon de savoir faire. C'est limpide, spatial, volubile et dansant à la fois. Rien que pour cela on peut accueillir ce disque à bras ouvert et prendre un plaisir complet sans lui trouver pour autant des valeurs novatrices. On ne peut pas tout avoir mais l'essentiel est là.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-04-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/jackdemarseille

?>