.:.Chronique.:.

Pochette

Polite Sleeper

Seens

[Sabotage Records::2008]

|01 This is a Call |02 Into Loud Talkers|03 Gin + Duct Tape|04 Names Will Stand for Something|05 Alright, Alright |06 Forever (A Waltz) |07 A Shirt for Each Zip Code |08 What Went Wrong |09 Set a Pace (to Keep) |10 Up the Punks|

Ceux qui avaient pu mettre la main sur les disques de The Yellow Press et qui ont appris tristement leur séparation un beau jour de 2005 ont sans doute été ravis de voir que certains de leurs membres (Jason et Tim) ont repris du service avec ce nouveau projet qu’est Polite Sleeper. Par contre de ce qui faisait le « punk hardcore yéyé » de The Yellow Press on n'en retrouvera que peu de traces chez Polite Sleeper. Enfin, ce qui pouvait subsister est englouti dans la nouvelle orientation folk bancale et bricolée avec des moyens qui, finalement, sont réduits à la portion congrue. Déjà auteur d’un ep sur Sabotage en 2007, Seens est leur premier album. Le côté artisanal de la chose pourrait bien apparaître comme l’originalité principale de l’album. Polite Sleeper avait dans l’idée d’être le plus authentique possible tout en limitant une trop grande utilisation d’instruments. Pour être plus clair Polite Sleeper n’a besoin que de ce qu’il peut avoir sous la main. Ce groupe se contente donc de peu et ce peu est largement suffisant pour produire un album qui rassure quant à l’avenir du mouvement néo-folk.

En effet, les disques se multipliant, la crainte est de voir une uniformisation du genre. Inévitablement cela se passera, si ce n’est déjà fait. Cependant il est toujours bon d’avoir sous la main quelques francs tireurs. Assurément Polite Sleeper fait partie de cette dernière catégorie. Le groupe ne tient pas à tomber dans les pires poncifs qui gagnent pas mal de formations actuelles, mêmes chez celles, nouvelles, qui essayent de se faire une place au soleil. Et quand bien même Seens semble perdre un peu de souffle sur la fin, il fait montre d’une fraîcheur qui devrait servir d’exemple. Ne comprenez pas que les copier honteusement soit la solution mais plutôt que Polite Sleeper devrait servir de source d’inspiration. Il n’est pas question non plus de surestimer ce groupe mais de les apprécier à leur juste valeur. Seens contient ce qu’il faut d’originalité, sans pour autant sortir d’un certain classicisme, pour paraître comme un objet un peu au-dessus de la moyenne. Polite Sleeper prend quelques risques et cela s’avère payant.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 16-04-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/politesleeper

?>