.:.Chronique.:.

Pochette

Kim

Don Lee Doo

[Vicious Circle::2008]

Depuis le temps que Kim nous accompagne au gré de ses albums, il est étonnant que celui-ci n'ait pas encore réussi à se faire une place au soleil. Certes, il reste bénéficiaire d'un succès critique qui ne s'est jamais démenti mais ce prolifique bonhomme (Don Lee Doo est le 17ème album revendiqué par Kim) est toujours resté dans un relatif anonymat, n'intéressant que les plus curieux et les plus avertis. De son vrai patronyme Kim Stanislas Giani, il n'en a gardé que le prénom mais il a su se forger une forte identité et acquérir une belle maturité. Avec une trentaine fraîchement dépassée Kim nous apparaît comme un esthète pop qui maîtrise les arcanes du genre avec un sens peu commun. Don Lee Doo n'est sans doute pas un chef d'oeuvre technique. On sent bien que ce disque a été créé avec les moyens du bord mais il est tout aussi évident que ce multi-instrumentiste a un don pour les chansons bien baties et pour vous refiler des émotions juvéniles que l'on croyait presque oubliées. Don Lee Doo est comme sa pochette en somme : coloré, plein de vie et ancré dans les plaisirs simples, ceux qui sont les plus durs à créer mine de rien.

L'air de rien, Kim nous sort l'un de ses disques dont il peut être le plus fier même si il demeure difficile de choisir dans sa discographie une oeuvre plus qu'une autre. Ce dernier opus n'est certainement pas à mettre en queue de peloton. Au contraire, par sa fraîcheur et sa capacité à enchaîner les morceaux tubesques Don Lee Doo est un trésor d'imagination qui peut raviver quelques regrets. En effet, comment se fait-il qu'un type comme Kim soit toujours resté dans l'ombre ? N'est-il pas lui même responsable de sa situation ? On peut bien se le demander car ce qu'il fait ici vaut bien un Poni Hoax ou un autre groupe équivalent. Au moins on pourra se consoler car pour la première fois Kim va bénéficier d'une distribution des plus honnêtes grâce à l'essentiel label bordelais Vicious Circle. Fini donc de cravacher pour dénicher ses disques. Celui-ci, au moins, se trouvera dans toutes les bonnes enseignes. Enfin, celles qui feront l'effort...

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-03-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/donleedoo

?>