.:.Chronique.:.

Pochette

Phospho

One Caballo Per Seven Frauen

[La Baleine::2008]

|01 Nervous|02 Tonight|03 Out Of The Box|04 She|05 The Secret|06 You The Widow|07 Horse|08 Now ! Now ! Now ! Now !|09 The Yellow Girl And The White Boy|10 Out Of The Box (Itrema Remix)|

La Baleine n'est pas seulement un distributeur. Il leur arrive également de passer au statut d'éditeur. Parfois cumuler les deux casquettes n'est pas sans risques. Peu arrivent à mener les deux avec succès. Ceux qui ont échoué ont malheureusement, ou heureusement, disparus. Avec Phospho, groupe nanto-niortais, La Baleine ne s'est pas trop trompé. Ce groupe rompu à la scène et pressenti il y a deux ans pour remporter le concours CQFD des Inrockuptibles, s'est fait une réputation autour d'un punk funk assez alléchant. Le problème pour eux c'est que l'époque où un Bloc Party pouvait exploser et inonder le monde de hits imparables est désormais révolu. De tous les groupes qui ont émergé depuis l'avènement de Bloc Party, Phospho est loin d'être le plus mauvais. Tout au contraire, les Français se révèlent être sans doute aussi intéressant, sinon plus, que leurs camarades britanniques. D'ailleurs il serait judicieux de les placer dans le giron de groupes comme !!! ou The Rapture. Ce serait leur rendre un peu justice et leur donner une crédibilité supplémentaire. Ceci dit, cette crédibilité, elle s'entend tout au long de ce disque quasiment irréprochable.

Sans être le chef d'oeuvre de ce siècle, One Caballo Per Seven Frauen prévaut par la qualité de ses compositions et son caractère hétérogène. Vous ne trouverez pas un morceau plus faible qu'un autre, pas une faute de goût, rien qui puisse les mettre au pilori de la mauvaise foi. Décidément les groupes français ont tendance à se surpasser ces derniers temps. Après la filière nantaise et lyonnaise c'est au tour de Phospho de taper du poing sur la table et de redorer le blason du rock francophone qui n'a jamais brillé que par intermittence. Mais comme d'habitude dans ce pays, ce n'est pas forcément les groupes les plus intéressants qui sont le plus visible. C'est notre drame. Phospho a encore du chemin a parcourir avant de monter sur la première marche du podium mais, d'ores et déjà, il possède les armes pour y parvenir.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-03-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/phospho

?>