.:.Chronique.:.

Pochette

Housemeister

Who Is That Noize

[All You Can Beat::2008]

Après être passé par Bpitch Control et Boysnoize Records c'est sur son propre label, All You Can Beat, que Martin Böhm aka Housemeister (à ne pas confondre avec Hausmeister) a décidé de sortir son deuxième album. C'est pratique , cela permet d'avoir un contrôle total sur sa musique et de ne rien devoir à personne. Individu atypique de la scène électronique, il est un peu comme ces avatars de la pochette de Who Is That Noize : une rencontre improbable entre l'homme machine kraftwerkien et le B-Boy 80's, époque pendant laquelle le hip-hop pouvait encore vouloir dire quelque chose. D'ailleurs Böhm est un amateur invétéré de sons old school, un adorateur absolu au point de s'accoutrer à l'ancienne avec tout le ridicule que cela peut supposer. Enfin, ridicule, c'est vite dit. La tenue vestimentaire va avec le personnage et elle lui est indissociable. Cela colle avec une musique qui ne connaît pas de complexes, limite foutraque et survitaminée. Que ceux qui trouveraient des ressemblances avec Boys Noize, Modeselektor et consorts ne se trompent pas. Martin Böhm n'est pas un suiveur, il précède même les sus-cités. Plus subtil que les premiers et aussi inventif que le second, Housemeister est déjà dans la cour des grands.

Sa manière d'enregistrer ses disques comme s'il jouait live donne beaucoup de spontanéité à sa musique. Avec ce deuxième album, Böhm engrange les bénéfices et les fait même fructifier. Plus personne, d'ailleurs, ne doute de ses capacités. Alors voilà donc un disque qui, malgré son caractère robotique et mécanique, se révèle être bien plus souple et bien moins rigide qu'on aurait pu le croire. La pochette donnait déjà quelques indices sur son ambivalence : un disque tout à fait sérieux mais qui ne s'interdit pas la dérision et les montées d'adrénaline. Clairement Who Is That Noize est un disque pour se lâcher, se perdre au milieu de la nuit sur un dancefloor plein comme un oeuf. Il n'y a pas à dire, mais ce n'est un secret pour personne, les Allemands ont tout compris à la musique électronique et encore aujourd'hui, sur les créneaux qu'ils affectionnent, ils ont encore une bonne longueur d'avance. Doit-on penser que Who Is That Noize ne connaîtra pas de concurrence ? Certainement pas, mais peu seront ceux qui sauront rivaliser.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 06-03-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/housemeister

?>