.:.Chronique.:.

Pochette

Trentemoller

Live In Concert EP - Live At Roskilde 2007

[Poker Flat::2008]

|01 Take Me Into Your Skin|02 Snowflake|03 Into The Trees|04 Miss You|05 Moan (Mikael Simpson Version)|06 Vamp (Kasper Bjorke Remix)|07 Miss You (Gluteus Maximus Remix)|

Largement consacré grâce à The Last Resort, Trentemoller est désormais attendu à chaque coin de rue. Depuis il n'a fait que confirmer enchaînant les bonnes performances scéniques et un effort discographique alléchant. Pour autant on reste un peu circonspect devant ce Live In Concert EP. En effet, de prime abord ce disque ressemble assez à une sortie purement alimentaire qui n'aurait d'intérêt que pour le fan le plus intransigeant qui prend au tout venant. Comme l'indique le titre ce disque est composé de morceaux enregistrés lors de l'édition 2007 du Roskilde où, d'ailleurs, Trentemoller a déjà ses habitudes. Des morceaux tout droit sortis de The Last Resort et qui, en soit, n'apportent pas grand chose sinon le fait de savoir que le Roskilde peut drainer devant une scène une horde de 25 000 mordus. Même si ces compositions ont été recalibrées pour le live nous n'apprenons rien de ce que nous savions déjà. De plus la présence de deux musiciens supplémentaires ne mettra pas la barre plus haute qu'elle ne l'est déjà. On constate juste que la reconnaissance rencontrée par le Danois n'est pas usurpée et que ses sets sont tout à fait appréciables.

Cependant le plus gros intérêt de ce EP réside quasiment dans la présence de trois remixes concoctés par Mikael Simpson, Kasper Bjorke et Gluteus Maximus. La véritable nouveauté réside là et non ailleurs. A la limite Trentemoller aurait peut-être dû se contenter d'un petit recueil de remixes que personne ne s'en serait plaint. Mais ne gâchons pas trop notre plaisir car avoir un EP qui dure pas loin de cinquante minutes et qui ne connaît pas vraiment de points faibles notables ce serait faire la fine bouche que de bouder purement et simplement ce disque. Certes nous avons le droit d'attendre un peu plus que le minimum syndical et quand bien même cela aurait été le cas ce serait déjà beaucoup par rapport à la cohorte de bidouilleurs anecdotiques. En attendant un autre album, que tout le monde réclame à corps et à cris, on pourra patienter avec ce EP qui a connu quelques successeurs non négligeables (Miss You sur Audiomatique, Rauta EP sur Echocord, Remixed sur Tic Tac Toe et Vamp / Miss You sur Not On Label).

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 05-03-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/pokerflat

?>