.:.Chronique.:.

Pochette

Papier Tigre

The Beginning And End Of Now

[Collectif Effervescence::2008]

|01 Restless Empire|02 Health And Insurance|03 When Will We Get To Meet The Boss ?|04 Green Around The Gills|05 Office Hours|06 Indoor Islands|07 Scribble|08 A Killer Gets Ready|09 Pricing|10 Some Statues Are Easily Destroyed With A Shotgun|

Chez Chronic'Art et Magic on n'y va pas par quatre chemins. Pour eux Papier Tigre n'est pas moins que l'un des meilleurs groupe de rock en France. Sont-ils les seuls à les propulser ainsi à la lumière ? Non et rares sont-ceux qui ont osé leur jeter le moindre petit caillou. Un fan de Calogero peut-être ? Mais, déjà, dès le premier album on savait qu'on tenait là un groupe d'exception. The Beginning And End Of Now ne fait que confirmer ce que tout le monde savait. Papier Tigre s'est imposé en peu de temps mais il est aussi le résultat de toute une mouvance nantaise qui multiplie les exploits depuis l'apparition d'un groupe comme Cheval De Frise, bien que formé à Bordeaux mais qui a suscité bien des vocations par la suite dans la cité des Ducs. C'était il y a maintenant dix ans. Dix années pendant lesquelles de nombreuses formations ont mis quelques claques bien senties autour des labels Ruminance, Collectif Effervescence et Kythibong. Parmi eux on citera, dans des styles parfois différents, Komandant Cobra, Chevreuil, Passe Montagne, Room 204, Faustine Seilman, Argument, Fordamage, The Healthy Boy, Belone Quartet, Perceval Music, The Patriotic Sunday, This Melodramatic Sauna et j'en oublie surement.

Même si Papier Tigre doit beaucoup à lui même il bénéficie aussi des expériences passées et actuelles de ses petits camarades. Et la réciproque est également vrai. Quoi qu'il en soit The Beginning And End Of Now est le digne successeur de leur premier album sans titre. Rageur et gardant les mêmes influences que précédement, à savoir une exploration sonore quelque part entre June Of 44 et Fugazi, Papier Tigre perpétue l'exploit et va jusqu'à le renforcer. De Restless Empire à Some Statues Are Easily Destroyed With A Shotgun la déferlante math-rock des Nantais ne faiblit jamais. Adepte des formats courts et tranchants le trio donne le meilleur de lui même ne donnant jamais l'impression qu'il pourrait céder un pouce de terrain. C'est toujours un peu comme cela avec ce genre de groupe. C'est du tout ou rien. En l'occurence, ici, c'est le tout qui l'emporte et renvoie loin derrière tout ce qui pourrait laisser des regrets.

Alors, Papier Tigre est-il le meilleur groupe de l'hexagone ? C'est fort possible. En tout cas il peut certainement aider à des prises de conscience. The Beginning... se doit d'être écouté en boucle pour que chacun comprenne bien ce qu'on est capable de réussir quand le reniement artistique ne fait parti d'aucun vocabulaire. Le radicalisme de Papier Tigre est beau, il est entier et c'est ce qui rend ce groupe parfaitement attirant.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 23-02-2009

p.s. : http://fr.myspace.com/papiertigre

http://www.collectif-effervescence.com

?>